En marge de la journée de commémoration des 10 ans de PressAfrik  à laquelle il a pris part, le président de Africtivistes a livré son appréciation sur le  nouveaux code des télécommunications  numériques au Sénégal .

Pour lui, l’article 27 de ce code  viole la neutralité du web et crée une certaine forme de censure. Cheikh Fall n’a pas manqué de revenir sur le rôle que les médias doivent jouer  pour une élection transparente et apaisée.

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
LIRE AUSSI  Africtivistes : Pour une Afrique engagée et déterminée à construire la démocratie Youssou Ndour promet de porter le combat…