Le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a indiqué que la mise en œuvre de ce programme de surveillance des lieux publics a permis d’installer 100 caméras sur les 450 prévues à Dakar et sa banlieue.

Lire aussi l’article : Protection des données personnelles : « Des lois changées pour légitimer la surveillance… »

Il estime que la construction d’un centre de contrôle de vidéo surveillance permettra de ‘’ prévenir, de circonscrire, et de neutraliser efficacement la plupart des menaces sécuritaires’’.

LIRE AUSSI  Communiqué conseil des ministres du mercredi 1er décembre 2021