Les initiatives participatives dans la lutte contre la pandémie continuent au sein de nos écoles supérieures et universités.

Dans le cadre de l’initiative intitulée 100MILLEETUDIANTSCONTRECOVID-19, l’université Gaston Berger de Saint- Louis est en train de produire du gel hydroalcoolique pour les populations de la localité.

Du gel hydroalcoolique

« Le mercredi 06 mai 2020, le Recteur, le Professeur Ousmane THIARE, a visité le laboratoire de production. Il a saisi l’occasion pour féliciter les étudiants et les enseignants engagés volontairement dans cette fabrication du gel qui, selon lui, sera mis à la disposition de la région médicale de Saint-Louis mais aussi des populations de la région dans le but de contribuer efficacement à la lutte contre la pandémie », peut- on lire sur la page Facebook de l’UGB.

Lire aussi: Lavage des mains: Des étudiants sénégalais créent un plateau hygiénique vocal autonome

Ainsi, le Docteur Babacar LY, Chef de la section Physique Appliquée de l’UFR des Sciences Appliquées et Technologies, a souligné qu’à termes, ce sont 1200 litres de gel seront produits.

Des visières par l’IPSL

Quant à l’Institut Polytechnique de Saint-Louis (IPSL), ce sont des visières qui sont en train d’être produites pour le personnel médical de Saint- Louis.

LIRE AUSSI  JIGGEN CI TIC- Shepharma, la plateforme qui digitalise le secteur médical
Lire aussi: ESP Dakar: Des étudiants créent un robot pour livrer des médicaments et de l’alimentation

L’Institut Polytechnique de Saint-Louis (IPSL) a mis en branle son imprimante 3D ultramaker pour contribuer à la production de visières plastiques (PLA) destinées au personnel médical de la ville. Plus d’une cinquantaine de supports ont été déjà réalisés par l’équipe dirigée par le Docteur Dame DIONGUE, Directeur-adjoint de l’IPSL. Selon lui, la confection est actuellement retardée par une pénurie de consommable à cause de la forte demande à l’échelle mondiale, mais aussi par une insuffisance des ressources financières. C’est à titre qu’il a souhaité l’accompagnement des partenaires afin accroître la production.

 

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet