L’application chinoise, la préférée des jeunes va ouvrir son premier data center en Europe avec un investissement de 420 millions d’euros (500 millions de dollars). Ce centre de données sera implanté en Irlande.

TikTok a franchi en avril le cap des 2 milliards de téléchargements, au moment où une grande partie de l’humanité était confinée pour cause de Covid-19, selon le cabinet Sensor Tower, qui mesure la popularité des applications.

Ce nouveau projet d’implantation doit permettre lui de poursuivre son développement sur le continent européen, tout en gagnant la confiance des utilisateurs. Le centre de données devrait créer des centaines d’emplois, promet-on du côté de TikTok, et améliorer «la protection des données des utilisateurs». Il devrait être opérationnel dès le début de l’année 2022 et centralisera les données de tous les utilisateurs européens de l’application.

Lire aussi: Tik Tok, le nouveau réseau social en vogue chez les jeunes sénégalais

En raison de son origine chinoise – elle est la propriété de ByteDance – TikTok fait face à la méfiance des autorités quant à la protection des données des utilisateurs. L’European Data Protection Board (EDPB) a mis en place une «task force» en juin pour enquêter sur le traitement des données par l’application.

Le développement global de l’application l’a poussée à prendre ses distances avec son propriétaire chinois. Aux États-Unis, l’administration Trump l’a accusée d’être un «risque pour la sécurité nationale». ByteDance s’est dit prêt à vendre ses activités aux États-Unis. Des négociations avec Microsoft sont en cours.

Avec Le Figaro

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet