Dr Fadji Zaouna Hassane Mamadou Maina, première scientifique Nigérienne à intégrer la NASA, a été félicitée par le président de la République Issoufou Mahamadou qui s’est entretenu au téléphone avec elle.

À 29 ans, Fadji Zaouna Maïna est la première scientifique nigérienne à intégrer la Nasa. Une réussite qui fait d’elle u modèle dans son pays.

Fadji Zaouna Maïna, première scientifique nigérienne à intégrer la très prestigieuse National Aeronautics and Space Administration (Nasa) aux États-Unis, a réalisé un rêve d’enfant tout en devenant un symbole national.

Lire aussi: Des ingénieurs de la NASA mettent au point un respirateur COVID-19

Depuis qu’elle a rejoint l’agence spatiale américaine, le 27 août, les félicitations pleuvent de toutes parts. Le président nigérien, Mahamadou Issoufou, l’a même appelée le 2 septembre pour la féliciter et lui dire, aussi, qu’elle était désormais une « fierté nationale qui doit servir de modèle à la jeunesse nigérienne ».

« J’ai repoussé les limites »

La scientifique de 29 ans est pleinement consciente de ce qu’elle représente. « J’ai repoussé les limites, j’ai rendu cela possible et j’ai rendu tout un pays fier, a-t-elle réagi. Les chances pour une fille comme moi, née et élevée à Zinder, de devenir scientifique dans une institution comme la NASA sont presque nulles. »

Lire aussi: Niger : Loi Communications électroniques – Africtivistes condamne et exige une seconde délibération

« Depuis toute petite, j’ai toujours voulu travailler à la Nasa. Seulement, quand on naît à Zinder, on n’a pas forcément accès à l’information, comme c’est le cas à Niamey. J’avais donc ce rêve, mais je ne savais pas par quoi commencer, ni quel chemin prendre pour le réaliser », explique Fadji Zaouna Maïna à Jeune Afrique.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet