Etudiant en Licence 3 en informatique à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal, Boubacar Diallo est le PDG de la marque Tukuleurs. En tant que scientifique de formation, le jeune, dans ce numéro du Rendez-Vous des Entrepreneurs sur la plateforme socialnetlink.org, nous livre ses impressions sur le sujet de l’entrepreneuriat au Sénégal. 

Passionné de la mode, le  jeune qui souhaite changer la manière de s’habiller dans son pays compte apporter sa pierre à l’édifice. Dans un future proche, l’étudiant se propose de mettre en place une plateforme pour réunir toutes les couleurs, regrouper tous les ensembles. 

Du costume aux chemises en passant par les T-shirts et tout ce qui peut se coudre, Boubacar ambitionne de révolutionner la toile avec son boulot pour surmonter les difficultés rencontrées. 

Lire aussi: UGB: Une étudiante réalise un banc de test moteur pour des hélicoptères de combat de l’armée de l’air

Comme tout entrepreneur, difficile de trouver des fonds de démarrage, mais le jeunes Diallo a profité de sa bourse d’étudiant pour se lancer sur son travail. Ainsi, grâce à l’informatique, Boubacar Diallo s’est appuyé sur sa détermination pour fonder son entreprise qui réunit tous les styles et les modes.

Même si « Tukuleurs » renvoie à une ethnie, ici, en tant que marque, l’objectif c’est de montrer les couleurs de la mode et de l’habillement en passant par le e-commerce pour combler ainsi le manque à gagner dans le monde de l’entrepreneuriat.

Le plus grand souhait de ce jeune étudiant et entrepreneur est d’avoir un soutien financier qui lui permettra de propulser son entreprises hors de la région de Saint-louis et en faire une affaire nationale voire internationale.

Lire aussi:  Entrepreneuriat Féminin : Facebook et la DER vont former 1500 Sénégalaises avant 2021

En conséquence, le jeune sénégalais déterminé pour la réussite de son entreprises, fait état de la situation des entrepreneurs et plaident pour leur soutien. Boubacar Diallo lance son cri de cœur afin d’attirer l’attention des dirigeants à renforcer leur présence auprès des jeunes entrepreneurs.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet