« Mouhamadou Makhtar Cissé est une nature calme au coefficient d’hyperactivité élevé, qui postillonne son air d’empathie comme le ferait un cadre bien formé et droit dans ses bottes. Il y a deux registres que les hommes de sa trempe évitent comme la peste pour ne pas cliver : la politique politicienne et l’argent. »

Son passage à la Société nationale d’électricité (Senelec) est à l’origine de toute l’estime que les populations sénégalaises ont pour lui. Arrivé à la tête de ladite boite en 2015, dans un contexte national marqué par une crise multiforme, il a su stabiliser la situation, en mobilisant les bonnes ressources humaines de la boîte en un temps record.

Si le régime du président Macky Sall peut se targuer, aujourd’hui, d’avoir réglé le problème des coupures d’électricité, c’est en grande partie grâce à Mouhamadou Makhtar Cissé. Ce que d’aucuns avaient qualifié de descente aux enfers (son départ en juin 2015 de la Direction de cabinet de la présidence), s’est révélé être une bonne opportunité pour l’enfant de Dagana, de montrer ce dont il était réellement capable. Le résultat est tout en lumière. L’ancien Dg de la Senelec reste un “soldat’’ passionné de… résultats.

Mouhamadou Makhtar Cissé…C’est un manager pragmatique qui ne rechigne pas à la tâche. Malgré son parcours qui aurait pu le cantonner à une certaine rigidité administrative, il est très ouvert d’esprit et d’une bonne souplesse politique. Malgré les ambitions que lui prêtent ses adversaires, il n’a de fixation sur aucun poste et reste loyal au président Macky Sall “qui n’était pas obligé de lui faire confiance’’, en le nommant à plusieurs postes de responsabilité.

LA PENSÉE JUSTE, LA PAROLE VRAIE, L’ACTE SENSÉ !!

Fadigapapis@yahoo.fr

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet