C’est une entrée fracassante que font trois hommes d’affaires sénégalais dans le secteur stratégique de l’énergie.

Il s’agit de M. Abdoulaye DIA de SENICO, Harouna DIA de Sahel Invest, Khadim BA de Locafrique et le président du Conseil d’Administration Moustapha NDIAYE. A travers leurs groupe dénommé West African Energy (WAE), ils vont construire une centrale électrique d’une capacité de 300 MW.  La signature s’est déroulée samedi avec la Senelec.

Lire aussi l’article : La Senelec recrute 03 Chefs de Projets

Dans ce projet, les partenaires de WAE ont participé à hauteur de 03 millions de dollars. Dans le détail, l’on précise que cette centrale a permis de mobiliser 350 millions d’euro, c’est-à-dire 230 milliards de fcfa.

« Elle va contribuer à la réduction des coûts de production de SENELEC de 40% dans le cadre de la politique Gaz To Power définie par le Président de la République, dont la finalité est de réduire le coût de l’électricité à l’horizon 2022. Les ménages et les entreprises en seront les principales bénéficiaires. WAE va créer 50 emplois directs dès son lancement avec une extension de son portefeuille de recrutement durant la première année », indique le document. A noter que le projet sera conduit par Samuel Sarr ancien Ministre de l’Energie du Sénégal.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet