Le Prof. Adama DIAWARA, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), a procédé, mardi 06 octobre 2020, à la réception officielle du réseau wifi dans les Universités et les Grandes écoles publiques, au travers de l’opérateur SIMDCI.

Lors de la cérémonie officielle qui s’est déroulée à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody et également à l’Université Nangui Abrogoua d’Abobo-Adjamé, le ministre a exprimé sa joie et le bonheur qu’il partage avec toute la communauté universitaire dans la mesure où le wifi a été de tout temps réclamé par tous les acteurs des universités et grandes écoles ainsi que plusieurs syndicats d’enseignants et d’étudiants.

Selon le prof Adama DIAWARA, la réforme LMD impose un changement de paradigme à l’enseignement supérieur. Par conséquent, le réseau wifi apparaît comme une solution aux problèmes que rencontrent les universités et les grandes écoles face à la nouvelle donne. C’est pourquoi, pour M. DIAWARA, « le wifi des universités et grandes écoles facilitera énormément la mise en œuvre de la stratégie de continuité pédagogique imposée à notre système d’enseignement supérieur par la pandémie Covid-19 ».

Le ministre a précisé que chaque utilisateur devra avoir un identifiant pour accéder à ce réseau wifi. Dans les cas d’étudiants, a-t-il souligné, l’obtention est subordonnée à l’inscription académique et à l’accomplissement de toutes les formalités au niveau de la scolarité centrale. « Nous sommes au stade de la pré-réception qui permettra de déceler les problèmes éventuels du fonctionnement du réseau. Toutes les réserves seront listées et acheminées vers l’opérateur qui en tiendra compte pour le produit final », a expliqué le ministre, en avançant que le réseau sera ouvert sur une période d’un mois à l’issue de laquelle les services techniques détermineront les besoins réels des universités et grandes écoles publiques.

Le ministre a conclu en soulignant qu’une charte de bon usage du réseau sera élaborée « pour éviter l’usage à d’autres fins ». « Tout ce qui n’a aucun rapport avec l’enseignement et la recherche sera formellement proscrit », a-t-il prévenu.

A noter que d’ici la fin de décembre 2020, la mise à niveau des data centers de l’IRMA-UFHB et de l’INP-HB permettra l’interconnexion des universités et grandes écoles publiques et l’hébergement des ressources pédagogiques numériques. Les présidents des Universités Félix Houphouët-Boigny et Abobo-Adjamé, les prof. Abou Karamoko et Tano Yao, ont promis « faire bon usage de l’outil réceptionné ». « Nous sommes persuadés que l’enseignement et la recherche connaîtront un bon qualitatif dans nos universités », ont-ils ajouté. Le directeur du système informatique ( DSI), le Dr Abdou Maïga a séance tenante, expliqué le fonctionnement du réseau dans les espaces universitaires.

Maryse Atsé  ICT4Africa

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet