La Journée mondiale de la Poste a été célébrée hier, vendredi 9 octobre 2020, dans le monde entier avec comme thème «Plus que du courrier». Seulement, dans un contexte de la Covid-19 qui sévit un peu partout, 2020 aura été une année unique pour la Poste dans le monde, de même que pour les travailleurs. Mieux, pour la première fois, depuis sa création, l’Union postale universelle (UPU), tout comme d’autres organismes et pays ont célébré cette journée de façon virtuelle. Au Sénégal, Abdoul Ly, le Directeur général de l’ARTP a listé les défis qui se présentent au secteur postal national notamment «la modernisation de la Société nationale La Poste» dont l’échéance est fixée au 31 décembre 2020. En attendant, Sud Quotidien profite de cette journée pour revisiter la Poste d’hier… à aujourd’hui. 

ABDOUL LY, DG DE L’ARTP : «Moderniser, c’est aussi Digitaliser !»

«Aujourd’hui, au Sénégal, beaucoup de défis se présentent à notre secteur postal. Parmi ceuxci, le défi de la modernisation de la Société nationale La Poste selon les termes du Chef de l’Etat, Macky Sall, qui a fixé l’échéance de cette action au 31 décembre 2020». C’est Abdoul Ly, le Directeur général (DG) de l’ARTP qui rappelle ainsi la stratégie de résilience à adopter par la Poste nationale pour ne pas disparaître face à la concurrence du numérique avec ses nombreux offres et services. Dans son discours à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la Poste hier, vendredi 9 octobre, le DG de l’ARTP note que «c’est dans le cadre de l’exécution de cette directive que la Poste sénégalaise a entrepris un vaste chantier de restructuration encadré par l’Autorité de régulation ; il s’agit, entre autres, de la mise en place effective de la comptabilité analytique de l’opérateur public».

Lire aussi: La Poste et Excaf Télécom scellent un partenariat pour un meilleur accès aux décodeurs TNT

En outre, ajoute M. Ly, dans une logique de nouveau Monde, sans être synonyme, «Moderniser, c’est aussi Digitaliser ! A cet égard, l’introduction des TIC dans les services postaux sera plus que jamais salvatrice pour une offre qui peine à tenir la concurrence. C’est dans cette optique qu’une convention tripartite va être signée, entre la Poste sénégalaise, le Cabinet Iractic et l’ARTP dans le cadre de l’accompagnement de la digitalisation de la société nationale, au cours d’un programme dénommé «Poste Challenge».» Et de s’interroger : «quel serait le rôle du régulateur, notre rôle dans ce nouveau paysage qui se dessine ? Plus que jamais la régulation postale sera asymétrique ou ne sera pas… au profit de l’opérateur historique ! Elle sera également non coercitive et laissera libre place à l’innovation et à la créativité pour un meilleur dynamisme du marché !» Abdou Ly n’a pas manqué de réitérer «l’engagement de l’ARTP à poser les jalons d’une régulation postale pro-active notamment par l’encadrement des actions menées par les différents acteurs, l’avènement de nouveaux outils régulatoires et la mise en place par l’Autorité d’un «numéro vert» au profit des consommateurs de services postaux».

 «COVID-19 A MONTRE A QUEL POINT AUCUN SYSTEME NE PEUT ETRE DENUE D’HUMANISME» 

Auparavant, il a rappelé que pour cette 51e célébration de la Journée mondiale de la Poste, l’Union postale universelle (UPU), une institution spécialisée de l’Organisation des Nations Unies, dans sa déclaration de mission, affirme : «Notre mission consiste à stimuler le développement durable de services postaux universels de qualité, efficaces et accessibles, pour faciliter la communication entre les habitants de la planète : En garantissant la libre circulation des envois postaux sur un territoire postal unique composé de réseaux interconnectés ; En Encourageant l’adoption de normes communes équitables et l’utilisation de la technologie ; En assurant la coopération et l’interaction entre les parties intéressées; En favorisant une coopération technique efficace ; veillant à la satisfaction des besoins évolutifs des clients». C’est ainsi que l’UPU invite les postes à jouer un «rôle primordial dans le bien être des usagers et le développement socioéconomique mondial». Et de relever que le thème de cette année, «Plus que du courrier», avec l’actualité, «représente plus qu’un vœu pieux ou qu’un slogan mobilisateur!» «En effet, le contexte de pandémie nous a montré de manière indéniable à quel point aucun système ne peut être dénué d’humanisme ! Ce faisant, les postes du monde entier se sont repensées pour survivre, nous faisant découvrir une industrie résiliente qui a une vocation universelle car acheminant du courrier dans les endroits les plus reculés au service d’une humanité confinée.»

UN PLAN DE MODERNISATION DE LA POSTE, AVANT LE 31 DECEMBRE 2020

 Déjà, en Conseil des ministres qu’il a présidé le mercredi 6 mai dernier, le président Macky Sall a évoqué le Plan de modernisation de la Société nationale «La Poste», «un réseau fort de plus de 300 bureaux». A cet effet, «il a souligné que la Poste constitue un service public historique auquel de nouvelles missions financières, émergentes et complexes ont été assignées. Le Président de la République a dans cette perspective demandé au Ministre de l’Economie Numérique et au Ministre des Finances et du Budget de finaliser, d’ici la fin de l’année 2020, le Plan de transformation de la Poste, au regard de ses nouvelles missions financières», rapportait le communique du Conseil.

HISTOIRE DE LA POSTE : Ces dates et événements marquants

Instituée lors du Congrès postal universel de Tokyo en 1969 pour marquer la date anniversaire de la fondation de l’Union postale universelle (UPU) en 1874, dans la capitale suisse, Berne, la Journée mondiale de la Poste est célébrée le 9 octobre de chaque année. L’objectif de la journée est de sensibiliser les particuliers et les entreprises au rôle de la poste dans leur vie quotidienne et à sa contribution au développement socioéconomique mondial. Elle est l’occasion pour les Pays membres de l’UPU d’organiser leurs propres activités nationales pour fêter cet événement, de lancer ou promouvoir de nouveaux produits et services postaux, d’organiser une journée «portes ouvertes» dans des bureaux de Poste, des centres de traitement du courrier et des musées postaux, entre autres choses.

Lire aussi: Innovation: la poste de Côte d’Ivoire bientôt disponible sur Whatsapp

 La Covid-19 n’y fera rien, les Postes fournissent des services d’ordre financier et social pendant et après la pandémie. Grâce à son réseau composé de plus de 650.000 bureaux de poste et de 5,3 millions d’employés à travers le monde, et bénéficiant d’un mandat de service public de la part d’une majorité de gouvernements, la Poste peut fournir des services à tout un chacun et partout dans le monde avec une capacité inégalée. Alors que la pandémie de COVID-19 s’est répandue à travers la planète, les opérateurs postaux ont mis en place des moyens innovants et créatifs pour maintenir la poste en mouvement. Les postes du monde acheminent un large éventail de produits, de la livraison d’équipements de protection individuelle essentiels, de trousses de test et de médicaments, à la garantie que les enfants reçoivent leur matériel éducatif pour poursuivre leurs études à la maison.

Ibrahima DIALLO, Sud Quotidien

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet