Ils sont 30 étudiants sénégalais issus de différents établissements de formations scientifiques et technologiques à avoir bénéficié du programme « Seed for the Future » édition 2020. Cela, suite à une rude sélection lors de la Compétition ICT de Huawei.

La cérémonie de lancement de Seed for the Future s’est tenue ce matin à Dakar en présence des membres de la filiale chinoise, d’étudiants, de représentants d’institutions de formations universitaires et du gouvernement à travers le ministère de l’Economie Numérique et des télécommunications .

Organisé depuis 2008, le programme Seed for the Future a pour objectif de développer des talents locaux qualifiés en TIC et à faire le pont entre les pays et les cultures. Il aide ainsi à promouvoir une meilleure compréhension et un plus grand intérêt pour le secteur des télécommunications. C’est en même temps, un programme qui veut améliorer et encourager la construction régionale avec une participation à la communauté numérique.

Au Sénégal, Huawei, grâce à ses partenariats comme l’Etat du Sénégal et les différentes entités du secteur du Numérique ( universités, écoles…), a pu former entre 2016 et 2019, 29 étudiants qui ont été en Chine pour se perfectionner. Mais pour cette année , avec la pandémie, la formation se fera entièrement en ligne et sera ensuite sanctionnée par un diplôme.

Ce qui fera dire à Adama Moussa Saley, Directeur Général de l’ESMT, que ce programme permettra d’identifier les talents locaux pour les former et les accompagner dans leur processus de formation rythmé par des défis liés aux changements perpétuels de la technologie.

Lire aussi: Huawei, partenaire stratégique du Cap-Vert dans le cadre des TIC académiques

« L’excellence est la clé de la réussite. Je vous exhorte à excéder dans la formation tout en prenant en compte les axes non négligeables de la technologie comme la 5G, l’IA, la Cybersécurité entre autres pour faire de vous, des ressources humaines très convoitées sur le marché de l’emploi » a -t-il lancé aux récipiendaires.

Soyez les ambassadeurs numérique de l’Afrique

Présent à la cérémonie de lancement , Olivier Sagna, Directeur des Etudes et de la Coopération au Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (Mesri) a lancé un message fort aux jeunes talents. « Profitez de cette opportunité pour briller ». « Formez-vous, armez-vous de sciences jusqu’aux dents ». Ainsi vous pourrez faire éclore vos talents, être les ambassadeurs de notre système d’enseignement supérieur et vous préparez à aller, demain, à la conquête du monde dans le secteur du numérique et d’y représenter dignement le Sénégal et l’Afrique « , a t-il dit après avoir énuméré les différentes réalisations et investissements de son ministère en matière de renforcement de capacités des
ressources humaines.

Lire aussi: Huawei ICT compétition: Arona Lamine TOP à l’assaut de la technologie chinoise

Dans la même foulée, le Directeur de Cabinet du Ministères de l’Economie Numérique et des Télécoms, Mor Ndiaye Mbaye, a fait un exposé sur le partenariat très fructueux entre son département et Huawei.

Pour rappel, le programme Seeds for the Future a été lancé par Huawei pour la première fois en Thaïlande en 2008. En fin 2019, grâce à des partenariats universitaires et à des activités de sensibilisation, 5773 étudiants de 126 pays avaient terminé le programme et des étudiants de 111 pays y ont participé. Certains d’entre eux ont rejoint Huawei ou d’autres entreprises , contribuant au développement de l’industrie des TIC dans son ensemble.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet