C’est une première sur TikTok, franchir la barre des 100 millions d’abonnés. Une jeune fille, danseuse, dénommée Charli D’Amelio, vient de le réussir. Et pourtant, elle s’est lancée sur cette plateforme il y a de cela juste un an.

Un cap symbolique. Le réseau social TikTok, qui fait fureur chez les adolescents, vient de voir l’une de ses utilisatrices franchir le seuil record de 100 millions d’abonnés. Il s’agit de Charli D’Amelio, une Américaine de 16 ans qui partage de courtes vidéos de danse. Son succès est survenu avec une vitesse aussi inattendue que fulgurante, puisque sa première œuvre postée sur la plateforme remonte seulement à… mai 2019.

@charlidamelio

THANK YOU ALL SO SO SO SO MUCH FOR 99 MILLION I CANNOT WAIT TO SHARE WHAT I HAVE IN STORE FOR YOU ALL VERY SOON!! I LOVE YOU 💕 💕💕 dc @jaedengomezz

♬ original sound – jaedengomez

Pour Charli D’Amelio, tout a démarré depuis la chambre du domicile familial à Norfolk, dans le Connecticut. En quelques mois, la jeune fille engrange suffisamment d’abonnés pour intégrer momentanément la « Hype House », une maison habitée par de jeunes influenceurs. Cette nouvelle vie l’amène ensuite à signer avec l’agence hollywoodienne UTA, ou encore à participer au très prestigieux Tonight Show de Jimmy Fallon sur NBC, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.TikTok s’associe à Oracle et Walmart : le dénouement du feuilleton tech de l’été

Une affaire de famille

Lire aussi: TikTok: Comment des jeunes sont escroqués par des influenceurs

Cette aventure, la danseuse vit en famille : sa sœur Dixie est également une figure majeure de TikTok, quoiqu’elle ne compte « que » 45 millions d’abonnés. Quant à ses parents Marc et Heidi, déjà visibles dans les vidéos postées par leurs filles, ils se retrouvent au cœur de la chaîne YouTube « The D’Amelio Family », un programme de téléréalité.

@charlidamelio

♬ TAG ME FOR DC – Colo🔫

Le succès fulgurant de Charli D’Amelio témoigne aussi de la croissance de la plateforme TikTok. Comme le rapporte le site Presse Citron, repris par L’Obs, la plateforme a triplé de volume depuis 2018 et devrait atteindre prochainement le milliard d’utilisateurs. Elle est néanmoins dans le viseur de l’actuelle administration américaine dirigée par Donald Trump, qui accuse son propriétaire chinois d’espionnage et a menacé d’interdire l’application aux Etats-Unis.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet