mercredi, août 17, 2022

Netflix dépasse les 200 millions d’abonnés payants

0 commentaire

Le confinement a poussé des millions de personnes à se trouver une occupation en regardant des films. Le dispositif le plus adéquat qui existait dans ce cadre est la plateforme Netflix. Le leader mondial des services de vidéo en streaming, Netflix, a annoncé mardi soir avoir dépassé les 200 millions d’abonnés payants dans le monde à la fin 2020, surpassant les attentes des analystes financiers.

L’action Netflix a réagi en bondissant de 13% mercredi dans les cotations électroniques pré-séance à Wall Street, même si le bénéfice par action du groupe est ressorti inférieur aux attentes des analystes…

Le géant américain du streaming a ainsi annoncé mardi soir après la clôture de Wall Street avoir ajouté 8,5 millions de nouveaux abonnés au 4e trimestre 2020, un nombre en nette accélération par rapport au 3e trimestre (+2,2 millions). Le nombre d’abonnés a ainsi bondi de 36,6 millions en 2020 (dont +25,9 millions au 1er semestre) pour atteindre 203,7 millions fin décembre.

Lire aussi: Un milliardaire zimbabwéen rejoint le Conseil d’Administration de Netflix

Alors que la crise du coronavirus continue de limiter les sorties et les spectacles, les nouveaux abonnés ont afflué au 4e trimestre malgré la hausse des prix des abonnements aux Etats-Unis et au Canada.

Le groupe “très proche” d’un free cash flow positif

Le bénéfice net de Netflix a atteint 542 millions de dollars, soit 1,19$ par action, au 4e trimestre contre 1,30$ par action au 4e trimestre 2019. Il est inférieur au bpa de 1,36$ attendu par le consensus FactSet. Les revenus ont bondi de 21% pour atteindre 6,64 milliards de dollars contre 5,47 Mds$ un an plus tôt, un peu au-dessus du consensus, qui s’attendait à 6,6 Mds$.

Lire aussi: Netflix s’inspire de TikTok pour regarder des séquences de films

Les investisseurs ont apprécié les commentaires de la direction sur le flux de trésorerie disponible qui est désormais proche de devenir durablement positif, après des années où les dépenses liées à la production de contenus avaient pesé lourd. “Nous pensons être très proches d’un free cash flow durablement positif. Il sera proche de l’équilibre en 2021, contre des estimations précédentes de -1 Md$”, a ainsi indiqué, selon Boursier, la direction dans une lettre aux actionnaires publiée mardi.