Désormais, l’emploi des jeunes est au cœur des préoccupations du président Sall. En effet, le chef de l’Etat ne reste plus en un seul Conseil des ministres sans parler de cette équation de l’emploi des jeunes, cela surtout depuis les évènements tragiques de l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr, qui ont occasionné des pertes en vies humaines et des dégâts matériels énormes.

Ce coup de colère des jeunes a fait se ressaisir le président Sall qui compte désormais mieux s’occuper de cette frange de la population. Hier en Conseil des ministres, il a indiqué que, dans le cadre de la réorientation des politiques et programmes publics vers l’emploi des jeunes, le secteur du numérique devra occuper une place privilégiée.

Il a rappelé, à ce propos, la nécessité d’assurer l’intensification de la création d’emplois dans les centres d’appels qui doivent être mieux soutenus et encadrés par l’Etat dans le cadre de l’extension de la Convention Etat-Employeurs.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet

LIRE AUSSI  Mobile Money : le Sénégal compte 9 000 points d’accès