Women in Africa et Atos se sont associés pour accompagner le développement de WIA Code, un programme de formation au codage et aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), à destination de jeunes filles sénégalaises sélectionnées selon leur motivation, sur la base du volontariat.

Dès le mois de juin 2021, trente-cinq filles de la classe de seconde, issues de la prestigieuse Maison d’Éducation Mariama Bâ, bénéficieront d’un suivi personnalisé pour accompagner leur montée en compétences dans plusieurs domaines tels que le codage, les différents outils numériques mais aussi les compétences personnelles.

En formant les jeunes filles aux programmes axés sur les technologies de l’information et de la communication, WIA Atos souhaitent préparer les femmes africaines aux emplois de demain et contribuer à la formation de la prochaine génération de jeunes innovatrices numériques du continent.

« Women in Africa accompagne les jeunes filles africaines pour qu’elles prennent part à la quatrième révolution industrielle. À travers la formation au codage, le mentorat et les stages, les jeunes filles auront les clefs pour participer à la transformation numérique du continent. C’est pourquoi WIA se fixe comme objectif de former, encadrer et offrir des stages à 10 000 filles dans les écoles secondaires d’Afrique d’ici 2030. Nous sommes ainsi très fiers de former la future génération d’innovatrices digitales.  Le programme déjà lancé au Rwanda et au Sénégal a vocation à s’étendre à d’autres pays africains tels que le Nigeria, Madagascar dès 2021 et bien d’autres pays d’ici 2030. » Hafsat Abiola, Présidente de Women In Africa

« Nous sommes fiers de contribuer à la formation aux technologies de ces jeunes filles, et de leur donner les compétences qui les aideront à relever les défis technologiques de demain en Afrique. Grace aux moyens techniques et de formation que nous mettons à leur disposition, et l’accompagnement réalisé par les collaborateurs Atos, nous créons les meilleures conditions qui soient pour favoriser leur montée en compétence dans le domaine du numérique. Ce programme contribuera à renforcer leur confiance en elles, et les femmes adultes qu’elles deviendront demain auront ainsi un rôle clé dans la transformation digitale du continent. » a déclaré Alpha Barry, Directeur d’Atos en Afrique.

LIRE AUSSI  Informatique: y-a-t-il des limites au DevOps et au tout code ?

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet