Juriste/agent des garanties à la Banque de l’Habitat du Sénégal et Doctorante en Droit patrimonial de la famille à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Aminata Sourang Mbaye DIOUF (26 ans) est la lauréate de la finale nationale du concours « Ma thèse en 180 secondes » (MT180) au Sénégal.

Présentez votre sujet de recherche

Mon sujet de thèse est la transmission des entreprises familiales au Sénégal. Le Droit des entreprises est bien consacré au Sénégal mais ne prend presque pas en compte la spécificité familiale de celles-ci. Mes travaux de thèse prônent une meilleure assertion des entreprises familiales à travers l’élaboration d’un cadre juridique et la mise en place de modes de transmission de celles-ci au décès ou retrait du dirigeant ; inspirées des réalités socio-économiques sénégalaises voire africaines.

Qu’est-ce qui vous a motivé à participer au concours MT180 ?

C’est grâce à ma directrice de thèse, le Professeur Françoise Bineta DIENG, actuelle Directrice de l’école doctorale des sciences juridiques politiques économiques et de gestion de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Le choix porté sur ma personne fut une grande motivation pour ma participation à ce concours et le sacre qui s’en est suivi. Je voulais la rendre fière et surtout ne pas lui faire regretter son choix. Aussi, le soutien de mes parents et de mes collègues fut une grande émulation pour moi.

LIRE AUSSI  PRIX ORANGE ENTREPRENEUR SOCIAL- Les lauréats 2020 connus

Vous avez remporté la finale nationale et vous représenterez votre pays à la finale internationale : Quels sont vos sentiments ?

Entre fierté et responsabilité : je suis à la fois porte étendard d’un genre, d’une faculté, d’une université, d’un pays et d’un continent. Cela me rend fière certes mais c’est une lourde responsabilité car ma participation à la finale internationale doit être mémorable.

Quelle est la plus-value de ce prix pour la suite de votre carrière ?

Ce sera l’occasion pour moi de finaliser ma thèse et d’en faire profiter tout sénégalais et même africain au-delà du monde scientifique.Quelles sont vos ambitions pour la finale internationale ?

Représenter dignement mon pays le Sénégal et de faire connaître mon sujet est l’objectif attendu, pour mon pays et mon continent.Votre message pour les jeunes chercheurs

C’est la persévérance dans les recherches et le choix de sujets osés ayant un impact réel sur la vie de mes compatriotes et pour les générations à venir. L’Afrique regorge de savoirs, de connaissances et les sujets de thèses sont innombrables. Aussi, malgré les difficultés de la Recherche et de la vie, je les invite à ne jamais baisser les bras et à toujours repousser les limites quelles qu’elles soient.

LIRE AUSSI  Concours « Africa's Business Heroes »: Ouverture des candidatures pour la troisième édition

Par AUF

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet