La Conférence des présidents d’université (CPU) et le CNRS ont accueilli aujourd’hui la finale internationale 2021 du concours francophone Ma thèse en 180 secondes (MT180), créé par l’Acfas en 2012. 
  
Cet évènement de culture scientifique a réuni 24 candidat-e-s de Belgique, du Bénin, de Bulgarie, du Burkina Faso, du Cameroun, du Canada (Québec), du Consortium Europe centrale (Pologne, Autriche, Hongrie, Slovaquie), de la Côte d’Ivoire, d’Égypte, de France, du Gabon, d’Haïti, de l’Île Maurice, de l’Irlande, du Liban, de Madagascar, du Mali, du Maroc, de Modalvie, de République démocratique du Congo, de Roumanie, du Sénégal, de Suisse et de Tunisie. Ils et elles ont présenté leur sujet de thèse en trois minutes, devant un public de plus de mille personnes sur place et en ligne.

Yohann Thenaisie, premier prix du jury de la finale Suisse remporte la finale internationale du concours « Ma thèse en 180 secondes » (MT180).

Il a su convaincre le jury avec la présentation de son sujet de thèse : « Implémentation d’un protocole de stimulation cérébrale profonde adaptatif ciblant les troubles de la marche dans la maladie de Parkinson ». Il représentait l’ Université de Lausanne.

Ce premier prix du jury lui a été remis par Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

LIRE AUSSI  Concours International MT180 : Mbouye Khady Diagne représentera le Sénégal

Les 2ème et 3ème prix du jury ainsi que le prix du public reviennent quant à eux à :

• Deuxième prix du jury : Aminata Sourang Mbaye Diouf – Université Cheikh Anta Diop de Dakar – « La transmission des entreprises familiales au Sénégal » – Le prix a été remis par Manuel Tunon de Lara, président de la CPU et Antoine Petit, président-directeur général du CNRS ;

• Troisième prix du jury : Manhougbe Probus A. Farel Kiki du Bénin – Université d’Abomey Calavi – « Capteurs et réseaux intelligents de surveillance en environnement agricole : application à la chenille légionnaire d’automne en Afrique de l’Ouest » – Le prix a été remis par Françoise Combes, astrophysicienne au Laboratoire d’études du rayonnement et de la matière en astrophysique et atmosphères (Observatoire de Paris-PSL/CNRS/Sorbonne Université/CY Cergy Paris Université), professeure au Collège de France, médaille d’or 2020 du CNRS et présidente du jury ;

• Prix du public : Prince Makay Bamba de République Démocratique du Congo – Université de Kinshasa – « Décryptage des troubles du développement en Afrique Centrale » – Le prix a été remis par Natacha Delrez, vétérinaire, doctorante au laboratoire d’immunologie et vaccinologie du Pr. Vanderplasschen de l’Université de Liège et gagnante 2019 de la finale internationale de MT180.

LIRE AUSSI  Finale nationale MT180 en Afrique de l’Ouest: les dames raflent la mise


 

Avec MT180 

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet