IHS Towers, le géant africain d’infrastructures télécoms regroupant 30 000 pylônes dans neuf pays d’Afrique et d’Amérique latine a été coté auprès de Wall Street selon nos confrères de Sika Finance.

C’est un exploit jamais réalisé par une entreprise africaine. IHS Towers valorisée à 7 milliards de dollars, soit 3 958 milliards FCFA a fait son entrée ce 14 octobre au New York Stock Exchange.

Selon nos confrères, la société va bientôt émettre 18 millions d’actions à 21 dollars l’unité avant de procéder un mois plus tard à l’émission de 2,7 millions d’actions supplémentaires. Ce qui permettrait à la société de lever au total environ 435 millions de dollars.

IHS Towers, le géant africain d'infrastructures télécoms coté à Wall Street
IHS Towers, le géant africain d’infrastructures télécoms coté à Wall Street

«A travers cette entrée à la bourse de Wall Street, IHS Towers veut lever des fonds pour financer des rachats de tours. Un objectif en droite ligne avec le modèle économique de la société, laquelle rachète aux opérateurs de téléphonie leurs pylônes mobiles pour le leur louer ensuite l’accès pendant de longues années

Au premier semestre IHS a réalisé 763 millions de dollars de chiffres d’affaires, et un résultat net de 76 millions de dollars. Son actionnariat est détenu à 29 % par l’opérateur sud-africain MTN. Goldman Sachs et la société d’investissement française Wendel en détiennent respectivement 21,4 %.

LIRE AUSSI  Wall Street plombée par la technologie, Facebook perd 7 milliards de dollars

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet