Bonne nouvelle pour les utilisateurs des smartphones Apple. Désormais, Apple va permettre aux propriétaires d’iPhones d’avoir la possibilité de les réparer à domicile.

Une petite victoire inattendue pour les partisans de la réparation à moindres frais et à la maison. Apple a annoncé mercredi le lancement l’an prochain d’un magasin en ligne de composants comme des écrans, batteries et capteurs photos avec les outils (tournevis, pince…) pour démonter et réparer son iPhone à la maison ou le confier à un réparateur non agrée.

Cependant, il faudra noter que seuls les derniers smartphones, les séries 12 et 13, sont pour l’instant concernés. Réputée pour son écosystème fiable mais très fermé, la marque à la pomme fait une concession quasi historique avec « Self Service Repair », qui permettra d’acheter plus de 200 pièces détachées mais aussi de recevoir des instructions pour mener à bien les opérations. Plus besoin de prendre rendez-vous au Genius Bar des Apple Store ou de trouver un réparateur officiel aux tarifs aléatoires.

Une date inconnue pour la France « Le programme Self Service Repair s’adresse aux profils techniques ayant les connaissances et l’expérience nécessaire pour réparer des appareils électroniques », souligne Apple. « Pour la clientèle dans sa très grande majorité, le recours à un service de réparation professionnel faisant intervenir des équipes techniques certifiées utilisant des pièces détachées d’origine Apple reste le moyen le plus sûr et le plus fiable d’obtenir une réparation ».

LIRE AUSSI  VivaTech 2019 : la DER vend l'expertise des startups sénégalaises à Paris

L’entreprise de Tim Cook estimait jusqu’à présent qu’il existe un risque pour le consommateur de se blesser en ouvrant son appareil notamment à cause de la batterie potentiellement perforable. La question de la garantie d’un iPhone réparé hors du circuit traditionnel se pose aussi alors qu’ouvrir un appareil électronique revient souvent à y renoncer.

Le calendrier pour la France reste flou : « Le service sera lancé aux États-Unis début 2022 puis étendu internationalement courant 2022 », nous répond Apple. En légère progression depuis deux ans, les indices de réparabilité des iPhone concernés plafonnent entre 6 et 6,2 sur 10, selon les calculs de la plateforme de la start-up Spareka, qui milite pour l’auto-réparation. Des chiffres qui pourraient bien évoluer avec la mise à disponibilité de techniques et de pièces de rechange.

Avec Leparisien