mercredi, juillet 6, 2022

Entrepreneurs! la campagne d’inscriptions de la 12ème édition du POESAM est lancée au Sénégal

0 commentaire

Sonatel a lancé au Sénégal la campagne d’inscriptions de la 12ème édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient.

Jusqu’au 27 mai, les candidats pourront soumettre leur candidature sur le site https://poesam.orange.com. 

Le POESAM a été lancé en 2011, et a récompensé au cours de ses 11 éditions à hauteur de 364 millions FCFA (555 000 Euros) des projets d’entrepreneurs africains à impacts sociaux et environnementaux dans divers secteurs : la santé, l’éducation, le e-commerce ou encore l’agriculture. 

La compétition se déroule en deux étapes : 

  • Une phase nationale de collecte de candidatures qui a lieu entre mars et fin mai dans les 17 pays de présence Orange. A l’issue de cette collecte, un jury composé de représentants de l’écosystème startup de Sonatel se réunira au Sénégal pour désigner 3 lauréats nationaux qui accèderont à la phase internationale ;
  • Une phase internationale dans laquelle les projets des 3 lauréats de chaque pays seront évalués par un comité  composé de salariés du groupe. Une fois leurs évaluations terminées, 10 finalistes seront désignés. Un jury final, composé de personnalités influentes dans la tech en Afrique, aura la responsabilité de désigner les 3 lauréats du Grand Prix International du POESAM au mois d’Octobre. Ils seront récompensés à hauteur de : 
  • 16 millions FCFA (25 000€) pour le 1ier lauréat ;
  • 10 millions FCFA (15 000€) pour le 2ème lauréat ;
  • 6 millions FCFA (10 000€) pour le 3ème lauréat.

L’égalité entre les femmes et les hommes faisant partie intégrante de la politique d’Orange, le Prix Féminin International sera décerné pour la 3ième année consécutive. Soutenu par la Diversité et l’Inclusion du Groupe Orange à hauteur de 13 millions FCFA (20 000€), ce prix récompensera soit un projet porté par une femme, soit un projet proposant une solution technologique pour améliorer les conditions de vie des femmes (autonomisation des femmes, création ou préservation des emplois, collecte de données sur le genre, inclusion numérique et inclusion financière…).