Le réseau social spécialisé dans le partage d’images, Instagram, se lance dans les NFT (Non Fungible Token) ou « jeton non fongible ».

Désormais, quelques créateurs de contenus américains peuvent partager des NFT sur Instagram de Meta.

Pour rappel, en mars dernier, Mark Zuckerger, le patron du groupe Meta (ex-Facebook), société mère d’Instagram, avait indiqué que son entreprise prévoyait d’introduire « à court terme » les NFT dans Instagram. On en sait désormais plus.

D’après Bfm, Adam Mosseri, le patron d’Instagram, vient d’annoncer sur Twitter que dès cette semaine, « une poignée de créateurs et de collectionneurs américains pourront partager des NFT sur Instagram ». Les utilisateurs pourront ainsi partager leur NFT à la fois sur leur fil Instagram, leurs stories ou encore leur messagerie.

« L’économie des créateurs est incroyablement importante pour Instagram », a déclaré ce dernier. Une petite communauté pourra d’abord tester cette nouvelle fonctionnalité avant qu’elle soit ouverte de manière « plus large » explique Adam Mosseri. Avant, ce dernier souhaite prendre la température de cet univers, et notamment « apprendre de la communauté ».

Le média CoinDesk avait révélé dimanche en premier les projets d’Instagram dans les NFT. Selon CoinDesk, Instagram devrait prendre en charge les NFT de quatre blockchains: ethereum, polygon, solana et flow. « On ignore si Instagram proposera l’ensemble de ces blockchains au lancement de cette fonctionnalité », précisait CoinDesk. Cette information n’a pas été confirmée par le patron d’Instagram sur Twitter. On en saura sans doute plus dès cette semaine.

Une fonctionnalité gratuite

Pour rappel, un NFT (« Non Fungible Token » ou jeton non fongible) est un titre de propriété numérique, émis par une blockchain (principalement ethereum), et associé à un actif numérique (photo, vidéo, etc.). Chaque NFT est unique et ne peut être reproduit. Les NFT sont utilisés dans l’art, le secteur du luxe ou encore pour des cartes de collection dans le sport.

Mais à l’inverse de Twitter, qui fait payer ses utilisateurs pour mettre leur NFT sur leur photo de profil depuis le mois de janvier, Instagram a choisi de rendre cette fonctionnalité gratuite. « Il n’y aura pas de frais associés à la publication ou au partage d’un NFT sur Instagram », a confirmé Adam Mosseri. Avec plus d’un milliard d’utilisateurs actifs mensuels, Instagram pourrait donner un nouveau tournant au phénomène des NFT, en perte de vitesse sur l’année 2022.

Instagram réussira-t-il son pari dans cet univers en lien avec les cryptomonnaies? Ce serait en tout cas le premier pas concret du groupe Meta dans le secteur crypto. En 2019, Marc Zuckerbeg avait fait part de son intention de lancer sa propre cryptomonnaie Libra, qui avait ensuite été renommée Diem. Mais face à la pression des régulateurs, Meta avait finalement enterré son projet début février. Le groupe semble désormais focalisé sur une autre perspective à plus long terme: le métavers.

Avec BFMTV