mercredi, août 17, 2022

Le Rwanda accueille le Forum mondial de l’économie circulaire 2022

0 commentaire

 Le Forum mondial de l’économie circulaire 2022 se tiendra du 6 au 8 décembre, pour la première fois, en terre africaine à Kigali, au Rwanda. Il réunira des participants du monde entier venus s’imprégner des enseignements du continent et de l’ensemble des pays du Sud, en vue de construire une économie mondiale plus résiliente et plus verte.

Le Forum mondial de l’économie circulaire 2022 (FMEC2022) présentera quelques-unes des meilleures solutions d’économie circulaire au monde. Il offrira l’occasion aux entreprises d’Afrique et d’ailleurs de saisir de nouvelles opportunités et acquérir un avantage concurrentiel dans la transition vers des économies à faible émission de carbone et résilientes au changement climatique. Des dirigeants d’entreprise, des décideurs et des experts du monde entier sont attendus. Le premier forum s’est tenu en 2017.  

Placé sous le thème « De l’Afrique vers le monde », l’événement se déroulera dans un format hybride et les travaux retransmis en direct sur des écrans géants situés dans plusieurs villes africaines, afin de susciter un large intérêt pour le forum. Ce format permettra aux participants de prendre part, à distance, aux discussions sur les modèles et exemples locaux d’économie circulaire.

« Doté de la population la plus jeune du monde, le continent africain peut jouer un rôle crucial dans la transition mondiale vers la circularité. Le Rwanda est fier d’accueillir le Forum mondial de l’économie circulaire 2022, démontrant ainsi le leadership et l’engagement de l’Afrique sur ce plan », a déclaré la ministre de l’Environnement du Rwanda, Jeanne d’Arc Mujawamariya.

Le Rwanda est un membre fondateur de l’Alliance africaine pour l’économie circulaire et en assure la coprésidence. Le gouvernement rwandais, l’Alliance africaine pour l’économie circulaire (ACEA) , le Réseau africain pour l’économie circulaire (ACEN) (www.ACEN.Africa) et le fonds d’innovation finlandais Sitra , organiseront conjointement l’événement avec des partenaires internationaux.  

Les pays du Sud devraient subir les effets les plus dévastateurs du changement climatique et de la perte de biodiversité en raison du paradigme économique « extraire, fabriquer, jeter », particulièrement vrai en Afrique.

Dans le même temps, le continent dispose de vastes ressources naturelles et d’une population jeune, dynamique et entreprenante. À ce titre, on considère qu’il est à la fois motivé à jouer un rôle de premier plan dans la mise en œuvre du modèle d’économie circulaire et dans la construction d’une plus grande résilience à travers le monde, et qu’il en a également la capacité.

« L’Afrique, continent en pleine croissance, joue un rôle clé dans la promotion de la circularité. Le FMEC2022 est une plateforme idéale pour présenter des solutions circulaires de pointe afin de soutenir les objectifs climatiques de Paris et les objectifs de développement durable des Nations unies. La Banque africaine de développement, en collaboration avec ses partenaires, le gouvernement finlandais et le Fonds nordique de développement, a récemment lancé la Facilité africaine pour l’économie circulaire afin de soutenir cette transformation dans le cadre de l’Agenda 2063 de l’Afrique », a déclaré Dr Kevin Kariuki, vice-président chargé de l’Électricité, de l’Énergie, du Changement climatique et de la croissance verte à la Banque africaine de développement.

Le président de Sitra, Jyrki Katainen, a déclaré : « Selon une étude récente de Sitra, les mesures d’économie circulaire peuvent mettre un terme à la perte de biodiversité mondiale et aider celle-ci à se rétablir. La circularité est cruciale non seulement pour permettre de continuer à exploiter de précieuses matières, mais aussi pour alléger la pression exercée sur l’extraction de ressources naturelles vierges. »

Un site web dédié au Forum mondial de l’économie circulaire sera lancé en juin et le programme rendu public en octobre 2022.