samedi, août 13, 2022

Modou Dione, l’informaticien qui veut digitaliser la vente de café Touba

0 commentaire

À 27 ans, Modou Dione est diplômé en Réseaux et Télécommunications dans un institut privé. Mais, contraint par la cherté des frais de scolarité en Master et les difficultés à s’insérer dans le marché du travail, cet habitant de l’unité 26 des Parcelles Assainies décide de suspendre ses études pour se livrer à la vente du « café Touba ». Une activité qu’il a entamée depuis une année. Ainsi, il ambitionne d’innover dans le domaine de la commercialisation de la boisson chaude. Ce, en procédant à une vente en ligne via internet du produit. Modou Dione, à la rencontre d’un doué de l’informatique réconverti en vendeur de « café Touba », un portrait réalisé et présenté par Moustapha Diakhité.

 

Nombreux sont les vendeurs de café Touba basés aux Parcelles Assainies. À l’unité 26, un quartier célèbre de la commune, vit Modou Dione, l’un d’eux. Ce jeune étudiant de 27 ans, assez corpulent, prépare et commercialise chaque jour la boisson chaude. Une activité qu’il pratique avec amour et passion. Le matin de 07h à 12h, il se pointe sur le trottoir d’une route très prisée, où il attire de nombreux clients. Pareil pour l’après-midi. De 17h à 23h, Modou vend avec ses amis, sa marchandise.

Mais avant de se lancer dans la vente de café Touba, Modou Dione est passé au lycée Sergent Malamine Camara de Dakar, où il a obtenu son baccalauréat en 2015. Il atterrit ensuite à la Faculté des Sciences économiques et de gestion de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, où il a fait deux années d’études. Enfin, Modou s’inscrit dans un institut privé de formation en Réseaux et Télécommunications et Génie Logiciel. En 2020, il sort diplômé après 3 années de formation.

Modou Dione décide de ne pas poursuivre ses études en Master, car les frais de paiement étant excessifs pour lui, il renonce tout bonnement. En revanche, il procède à des dépôts de demande de stage et d’emploi dans quelques entreprises de la place. Sans succès.

Découragé et animé par l’envie de réussir dans sa vie, Modou ne trouve qu’une seule issue, celle de se lancer dans la commercialisation de café Touba. Une activité qu’il démarre en 2021 avec un budget de 6500 FCFA. À l’heure actuelle, le jeune de 27 ans dit s’en sortir bien. Il parvient à satisfaire ses propres besoins.

Ainsi, son principal objectif consiste à lier ses études en Réseaux et Télécommunication avec la vente de café Touba. En effet, il envisage de créer une plateforme de vente en ligne via Internet. Ce, en développant une application que ses clients pourraient télécharger. Un projet qu’il compte réaliser dans un bref délai.

 

Source: Cesti Info