lundi, octobre 3, 2022

Les chiffres clés de l’internet et du mobile au Sénégal en 2021

0 commentaire

L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes ( ARTP) a sorti son rapport  2021 sur le marché des communications électroniques au Sénégal. Social Net Link vous fait le résumé des chiffres clés de ce rapport.

D’abord, il faut noter qu’en 2021, la contribution du secteur des communications électroniques à la formation du PIB du Sénégal est estimée à 3,6% selon la DPEE. Dans ce même registre, sa valeur est estimée à 630,78 milliards de FCFA. Ce qui traduit une baisse de 6,93% par rapport à 2020.

D’après l’ARTP, cette baisse s’explique par le recul noté dans les activités de la téléphonie fixe. En effet, les impacts de la fusion des entités SONATEL Mobiles et SONATEL SA intervenue au deuxième semestre de l’année 2020 continuent d’avoir des incidences sur le chiffre d’affaires du marché. Cette fusion se matérialise par la suppression des prestations d’interconnexion entre les deux entités et la baisse drastique du nombre de liaisons louées ainsi que les revenus y afférents.

Les Investissements des Opérateurs

Evolution du chiffre d’affaires du marché des communications élec- troniques

Evolution du chiffre d’affaires du marché des communications élec- troniques

Concernant l’investissement des opérateurs au Sénégal (hors coûts d’acquisition de fréquences), ils sont évalués à 112,49 milliards de francs CFA en 2021. Il faut aussi noter que 67% des investissements sont consentis dans les réseaux mobiles et 33% dans les réseaux fixes. En outre, le taux d’investissement du marché́ qui avoisine 18% en 2021, renseigne de l’effort d’investissement de la part de certains acteurs du numérique.

Le marché de la téléphonie fixe

Le chiffre d’affaires réalisé sur le marché de la téléphonie fixe, en baisse de 34,96% en 2021, s’établit à 160,86 milliards de FCFA. Les investissements consentis sur le marché de la téléphonie fixe sont estimés à 37,57 milliards de FCFA en 2021 en hausse de 0.68% au cours de la période sous revue.

Le parc de lignes de téléphonie fixe a connu un rebond considérable de 14,28% au cours de l’année 2021. Le nombre de lignes de téléphonie fixe est passé de 228.774 en fin 2020 à 261.440 en fin 2021. Cette embellie s’explique d’une part par les offres attrayantes proposées par les opérateurs notamment SONATEL et d’autre part, par l’appétence des consommateurs en connectivité.

Le taux de pénétration suit la tendance du parc des lignes de téléphonie fixe. Il est de 1,52% en fin 2021 contre 1,37% en 2020.

Les parts de marché des opérateurs en volume et valeur

La SONATEL détient respectivement 97,41% et 99,70% de part de marché en volume (parc et trafic) en fin 2021. La part de marché de FREE en volume (parc et trafic) est de respectivement 0,36% et 0,17%. EXPRESSO SENEGAL comptabilise 2.23% de part de marché en parc et de 0.13% de part de marché en trafic sortant de communications en 2021. Pour la part de marché en valeur, SONATEL détient 98,83% en fin 2021.

Le marché de la téléphonie mobile en pleine croissance

Les revenus et les investissements

Les revenus et les investissements

Le mobile se porte bien au Sénégal. Le marché a connu une grande évolution dont son chiffre d’affaires estimé à 469,92 milliards de FCFA en 2021 contre 428,79 milliards en 2020, soit une hausse de 8,87%.

Les investissements (hors coûts d’acquisition des fréquences) consentis par les opérateurs titulaires de licence sur le marché de la téléphonie mobile sont estimés à 74,93 milliards FCFA .

Coût investissement des 3 opérateurs : 74,93 milliards FCFA.  Une baisse de 11,07%

  • SONATEL une progression de  (32.99%)
  • EXPRESSO une baisse de  (52,35%)
  • FREE régresse de (34,99%)

Le parc de lignes de la téléphonie mobile et du taux de pénétration

Evolution du parc de lignes de la téléphonie mobile et du taux de pénétration

Evolution du parc de lignes de la téléphonie mobile et du taux de pénétration

Le parc de lignes de téléphonie mobile suit une tendance à la hausse au cours de l’année 2021. Il est de 19.859.981 lignes, soit une augmentation de 4,09% par rapport à 2020.

Les lignes post payées et prépayées  ont augmenté de 10,31% et 4,01% en 2021.

ORANGE et EXPRESSO ont respectivement enregistré des hausses de 5,75% et 0,97% de leur parc prépayé.

Par contre FREE a enregistré une baisse de 3.72% de son parc prépayé. Sur le post payé, FREE et ORANGE ont enregistré des notes positives de respectivement 14,54% et 9,28% au cours de l’année 2021. EXPRESSO a enregistré une baisse de 0.58% de son parc post payé.

L’évolution du taux de pénétration de la téléphonie mobile est corrélée à celle du parc de lignes. Il est de 115,36% en 2021 contre 114,21% en 2020. Sur le marché de la téléphonie mobile, un consommateur peut posséder plusieurs cartes SIM.

70% du trafic sortant de communications est acheminé par ORANGE. Les parts de marché de FREE et EXPRES- SO sont respectivement à 23,34% et 6,58% en 2021.

L’opérateur ORANGE réalise, en 2021, 71,69% de la valeur du marché de la téléphonie mobile contre 72,36% en 2020.

Le volume de communication en 2021 estimé à 31,78 milliards de minutes

Le volume des communications émises des réseaux de téléphonie mobile est estimé à 31,78 milliards de minutes en 2021 contre 28,09 milliards de minutes en 2020, soit une hausse de 13,16%.

En outre, l’usage moyen est passé de 1520 minutes par abonné à 1599 minutes entre 2020 et 2021. Cela montre l’appétence en communication des consommateurs.

En 2021, le trafic sortant vers l’international représente 0.89% du trafic total sortant des réseaux de téléphonie mobile, en baisse de 0,19 point par rapport à 2020 contre 0,23% pour le trafic sortant vers les réseaux de téléphonie fixe.

Evolution du parc Internet et du taux de pénétration

 Le parc total de lignes Internet (opérateurs titulaires de licences et FAI) s’établit à 16.088.932 lignes en 2021, en hausse de 8,52% par rapport à 2020.

Les parcs de l’ensemble des segments du marché de l’Internet (Parc ADSL/fibre, Parc Internet mobile, Parc clé et box) ont connu une évolution favorable au cours de la période sous revue (2020-2021).

 La part des utilisateurs de l’Internet mobile 2G/3G/4G ne cesse de croître et représente 78.91% du parc total de téléphonie mobile.

La part du parc Internet 4G dans le parc Internet mobile est de 47.26%, contre 32,90% l’année précédente, soit un accroissement de 14,36 points de pourcentage.

Le parc des Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) représente 0,01% du parc total Internet, et est de 1.794 lignes en 2021.

Le taux de pénétration est de 93,46% en 2021 en hausse de 4,47 points

Evolution du trafic de données

Le trafic Internet (fixe et mobile) a atteint 5,42 millions de térabit, en progression de 133% par rapport à l’année dernière (2,24 millions térabit).

Evolution des parts de marché en volume (parc et trafic)

La part de marché est obtenue en faisant le rapport entre le parc d’un opérateur et le parc total. Les parts de marché sont réparties entre les opérateurs à des proportions différentes.

Orange reste dominant sur ce marché et détient 65,28% de part de marché en 2021, en hausse de 3,52 points de pourcentage.

FREE et EXPRESSO détiennent en fin 2021, respectivement 23,72% de part, en baisse de 0,63 point et 9,29% part de marché, en hausse de 4,16 points.

Les FAI détiennent 0,01% de part de marché. Les parts de marché en trafic de données montrent que plus de 97% du trafic Internet est porté par SONATEL.