jeudi, septembre 29, 2022

Accompagnement technique et financier- La DER/FJ outille 28 boulangeries

0 commentaire

La Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) a accompagné 28 boulangers du Sénégal vers une modernisation et une amélioration de la compétitivité pour un coût global de 1 milliard de FCFA. Une journée de restitution de la mission de l’assistance technique a été organisée dans les locaux de la DER/FJ.

Aby Seye, Directrice de la DER/FJ, dans son allocution a révèle que  « le coût de cet accompagnement  qui est en sa  phase pilote est estimé à 1 milliard de FCFA.  La répartition est de 60 % pour la région de Dakar et sa banlieue avec 17 boulangeries et les 40% pour des régions du pays.»

Ndéné Ndiaye, Secrétaire général de la Fédération Nationale des boulangers du Sénégal, s’est dit très satisfait de ce soutien : « Cet accompagnement nous a permis de mieux relever le Plateau de nos boulangeries et de se hisser parmi les meilleurs. Ce que nous souhaitons c’est de devenir de réelles entreprises à l’image de ce qui se fait ailleurs, avoir des boulangeries de renoms ». A l’en croire, les montants varient entre 25 et 40 millions de FCFA. C’est selon les besoins du demandeur.
A cet effet, il est important de souligner que cela comporte deux domaines d’intervention. Aux dires de Marième Soda Ka, chargée d’assistance technique à la DER/FJ, il s’agit d’un accompagnement technique et financier. « Sur quatre mois, nous avons accompagné ces boulangeries dans l’acquisition d’outils de gestion et un renforcement de leurs capacités managériales. En outre, il y a l’aspect financier du programme ».

Aboubacar Kouyaté, originaire de la région de Kédougou, par ailleurs bénéficiaire de l’accompagnement, magnifie cette expérience. Il compte créer de l’emploi et servir de modèle à tous les jeunes de son terroir. Selon lui, cet accompagnement est une aubaine dans la mesure où « il y a un manque d’infrastructures » dans la région de Kédougou. Il révèle qu’il n’y a pas assez de boulangeries modernes. Ce qui constitue un réel défi pour lui : « Ma boulangerie fournit du pain jusque dans des localités situées à 80 km de la région ».