lundi, janvier 30, 2023

Attribution des fréquences 5G – l’Autorité de régulation déclenche la précédure

0 commentaire

Le Directeur Général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), Abdoul Ly a présidé le mardi 22 Novembre 2022, le lancement de l’étude portant sur l’élaboration du dossier d’appel public à candidatures pour l’attribution des fréquences 5G au Sénégal.

Le déploiement et l’adoption du 5G seront bientôt effectifs au Sénégal. Le comité interne 5G et de l’ARTP et le cabinet Roland Berger se sont penchés durant deux jours sur la question. Cette session entre dans le cadre de la phase d’études. Les premiers résultats sont attendus fin février 2023 et permettront au Sénégal de se rapprocher d’une économie encore plus connectée et ouverte aux innovations.

Les préalables à la mise en place de cette technologie étant nombreux, l’objectif premier de l’étude réside dans la constitution d’un dossier d’appel à candidatures abouti et prêt à être lancé.  Selon une note du gendarme des Télécoms, ledit dossier doit répondre aux objectifs stratégiques de l’Etat du Sénégal et prenant en compte les enjeux et les intérêts supérieurs de toutes les différentes parties prenantes.

En effet, lors de cette première réunion effectuée avec le cabinet Roland Berger, maître d’œuvre des travaux devant conduire au lancement de la 5G, Abdoul LY a rappelé les jalons qui devraient permettre aux opérateurs du Sénégal de pouvoir mettre à la disposition des usagers sénégalais la technologie 5G.

Durant les deux jours de travaux, indique l’ARTP le comité interne 5G de l’ARTP et le cabinet Roland Berger, vont rencontrer toutes les parties prenantes du secteur à savoir le ministère de la Communication, de l’Economie numérique et des Télécommunications, le Collège de régulation de l’ARTP et les opérateurs de téléphonie mobile (Orange, Free, Expresso) ainsi que l’opérateur d’infrastructures Helios Towers Sénégal.