mardi, février 7, 2023

5e édition du forum sur le développement des SVA – les acteurs exigent une meilleure régulation pour booster l’économie numérique

0 commentaire

Les acteurs du secteur des services à valeur ajoutée ont exigé, lors de la 5e édition du forum sur le développement des SVA, une co-régulation fléxible et non discriminatoire auprès de l’Autorité afin  d’assurer une concurrence saine sur les services et les droits des consommateurs. Organisé par l’ARTP , le forum a été une occasion pour les acteurs de réfléchir sur des stratégies unilatérales pouvant redynamiser  le secteur de l’économie numérique.

Les fournisseurs de services à valeur ajoutée  dans les télécoms, sont très importants pour le développement du numérique au Sénégal. Consciente de cette situation, l’ARTP a convié les acteurs  à une rencontre de brainstorming afin de trouver des pistes de solutions.

«Nous avons organisé ce forum ( 5e du genre) pour être à l’écoute du secteur et voir comment nous pouvons ajuster notre façon de faire afin d’accompagner le développement  du secteur. C’est ce que nous avons entamé avec le secteur postal depuis la semaine dernière. Il ne faudrait pas que ces rencontres soient vaines. Nous allons prendre en compte toutes les recommandations et réflexions  qui sortiront de cette rencontre » a souligné Abdoul Ly,  Dg de l’ARTP.

 Autour des thématiques sur le streaming et le e-commerce, plusieurs panels ont été organisés dans le cadre d’une meilleure vulgarisation des actions entreprises au sein de l’écosystème. ​​La réglementation des services de télécommunications connaît des difficultés de plus en plus complexes du fait de la convergence accrue des technologies et des secteurs à réguler.

Selon Coura Sène, Directrice Régional de Wave et participante,  « le régulateur doit discuter avec les acteurs pour être un relais auprès  de l’Etat afin de mettre en place les décrets applicables pour le bon fonctionnement du secteur». Une demande entendu par l’ARTP qui compte mettre en place un cadre de co-régulation proactif, incitatif et efficace.

En effet, l’année dernière, l’ARTP avait lancé une consultation publique pour  évaluer le marché des SVA au Sénégal. Ce qui a finalement  abouti à une catégorisation des SVA avec  l’intégration des agrégateurs SVA, des fournisseurs de services financiers et les fournisseurs de services basés sur les communications de type Machine et Internet des objets (M2M), en plus  des fournisseurs de services à valeur ajoutée classiques

Une  avancée significative  pour assurer une réglementation du marché des services devenue un enjeu primordial et posant  de nouveaux défis à tous les acteurs du secteur des télécommunications.

Cette  5e édition du  forum sur le développement des SVA a vu la participation de plusieurs acteurs dont le  ministère du Commerce de la Consommation et des PME, du ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, la Commission de Protection des données personnelles ( CDP), TDS SA, la  Banque centrale, des fintechs,  entre autres acteurs majeurs du numérique.