jeudi, février 2, 2023

Cheikh Yerim Seck, son parcours, sa biographie, son CV et sa richesse

0 commentaire

Un personnage atypique, un homme de médias, un journaliste controversé, un businessman milliardaire … autant de sobriquets sur l’homme qui tient le buzz au Sénégal suite à son livre intitulé : « Macky Sall face à l’histoire ». Retour sur le profil d’un journaliste aux plumes multiples.

 Son livre fait le buzz sur les réseaux sociaux. Comme une patate chaude dans un  plat pimenté, le bouquin du journaliste réveille les démons d’une république agonisante. Voulant s’attaquer à Macky Sall, Cheikh Yérim Seck a choisi le bon moment pour faire parler de lui après avoir annoncé son retrait de la vie publique.

Soudainement , comme piqué par on ne sait quelle mouche, le journaliste et consultant  a osé reprendre sa plume pour secouer le Sénégal à quelques mois de la présidentielle 2024.

Le journaliste de Jeune Afrique semble avoir  touché  là où il ne fallait pas surtout quant-il s’agit d’un homme politique  très puissant  à l’image d’Ousmane Sonko, considéré comme le principal opposant du pouvoir.

 Le leader du Pastef très surpris par les écrits du journaliste a décidé de lui envoyer une citation directe installant ainsi une bagarre par presse interposée.Ousmane Sonko n’est pas le seul, le capitaine Touré, radié de la gendarmerie nationale  dans l’affaire Sweat beauty a aussi réagi pour laver sa peau après une citation dans le fameux livre de CYS.

Cheikh Yerim Seck, une vedette des médias ?

Parler de Cheikh Yerim Seck, c’est remonter en 2003 quand le journaliste bâtissait  une célébrité lors de son passage à Jeune Afrique comme stagiaire. Au fil du temps, il a pris des galons dans le milieu de la presse pour avoir interviewé de grandes personnalités et présidents africains. Il s’est aussi  illustré sur les plateaux de télé et de radio en Afrique comme au Sénégal. Véritable vedette des médias, Cheikh Yerim Seck a été l’un des rares journalistes sénégalais à qui le président Abdoulaye Wade a accordé un entretien exclusif.

Juriste de formation, il est également diplômé en droit de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal). L’époux de la célèbre journaliste et présentatrice de « Matin Bonheur » à la 2STv, Astou Dionne, est aussi titulaire d’un diplôme de 3e cycle en droit public de l’université de Paris X.

Conseiller juridique (en 2000). C’est un journaliste qui compte. Il a un charisme, une aura, un peu de chien et du culot. Il présente bien comme on dit : un quadra, à la barbe poivre-sel maniaquement taillée et aux gourmettes saillantes. Il fait oublier un temps, dans cette rédemption subite, ce qu’il fut et ce qu’il fit.

Le journaliste a souvent formulé des critiques acerbes contre certains hommes politiques, tout en se montrant complaisant avec d’autres. Certains Sénégalais le traitent de prétentieux et de donneur de leçons. Quand Cheikh Yérim Seck vous caresse dans le sens du poil, ce n’est pas innocent, quand il vous tire dessus, il y a anguille sous roche.

Journaliste sur le tas ?

Yérim Seck « est tombé dans le journalisme grâce à Béchir Ben Yahmed qui lui a mis le pied à l’étrier à Jeune Afrique, à Paris, où il a travaillé pendant dix ans avant de revenir fonder des médias au Sénégal. »

Pour Cheikh Yérim Seck, point de trace d’école de journalisme donc. M. Seck apprend sur le tas. » Et lui-même, par nature, prétentieux et hâbleur, de reconnaître, la queue entre les pattes : « J’ai essayé d’imiter ce qui se fait le mieux dans le métier », confie-t-il, citant les plumes connues des lecteurs de JAI.

Que de courbettes et d’obséquiosités ! Mais aussi de fanfaronnades et de fausses certitudes ! Et ce n’est pas un hasard si Cheikh Yérim Seck n’a à la bouche que des expressions du genre « lambris dorés » ou « les ors des palais présidentiels ». Au risque de blesser la générosité légendaire du Président Wade, nous révélons que Cheikh Yérim Seck était un habitué de l’Ecofox du Président sénégalais. Pas un voyage présidentiel où Cheikh Yérim Seck ne se présentait pas pour être membre de la délégation. Paris, New York, Washington, Tripoli, Ryad..

«Chez les « esprits éclairés » comme Cheikh Yérim Seck, c’est la loi du plus offrant qui rythme les alliances, les mésalliances, les ruptures et les amitiés renouées. Ne parlez surtout pas de Conakry à Cheikh. Ça lui donne la chair de poule. Cet ancien agent de service au Pnud avait défrayé la chronique dans la capitale guinéenne d’où Siradiou Diallo ancien Directeur Adjoint de JAI le tira du néant pour l’introduire auprès de Béchir Ben Yahmed. Il avait échappé bel à la vindicte populaire quand il tenta d’abuser de la petite Léna Ndiaye, nièce de l’ex-Premier Ministre guinéen Sidya Touré. L’affaire fit grand bruit à Conakry.» se rappelle le blogueur Ahmadou Diop.

Corruption…. accusations

Cheikh Yérim Seck a été également accusé par plusieurs personnes sur sa façon de faire. On se rappelle encore qu’il avait approché un garde du corps et neveu du Président de la République Me Abdoulaye Wade pour gagner le marché de communication de la campagne présidentielle de 2012.

Selon le site Bitimrew, Yérim a demandé 2 milliards de FCFA au Pds.  Il fut aussi un courtier de Global Voice Groupe. Il a travaillé avec ce groupe dans certains pays africains dont le Gabon, la Guinée Conakry, le Tchad etc… Il est en même temps un proche de Cheikh Tidiane Mbaye fils de Kéba Mbaye et Directeur Général de la Sonatel !

CYS est si prompt à se mettre au-devant de la scène. Malheureusement, il est souvent rattrapé par des actes relevant de faits-divers. Cheikh Yérim Seck s’est trouvé mêlé au cœur d’une affaire de vi0l qui lui a valu un séjour en prison. Son nom est également cité pour des faits d’escroquerie ou de diffamation.

Un écrivain sans retenu

 Malgré les attaques, CYS est aussi un grand écrivain et un entrepreneur. Il a créé le groupe DakarActu, riche d’un site Internet très visité et d’un magazine. Aujourd’hui, il est « producteur de documentaires et d’images d’infos, chef d’entreprises allant du trading au consulting ». Producteur de l’une des premières célèbres séries télévisées sénégalaises, « Un café avec », il  a, à son actif, publié plusieurs livres.

Livres publiés

MACKY SALL FACE À L’HISTOIRE. Passage sous scanner d’un pouvoir africain (2023)

Comme l’indique le sous-titre du présent ouvrage, « Macky Sall face à l’Histoire » passe sous scanner un pouvoir entre les tropiques, celui de Macky Sall, élu à la tête du Sénégal en mars 2012, sous la promesse d’engager son pays sur « la voie de la prospérité ». Dix ans après, un journaliste, reconnu pour son talent au Sénégal et ailleurs, mesure les fruits à l’aune de la promesse des fleurs, dit avec force arguments ce qui a été réussi et ce qui ne l’a pas été, dévoile aux Sénégalais ce qui leur était caché et qu’ils ont le devoir de savoir. Dans cette enquête journalistique bourrée de révélations, l’auteur revient sur les impacts positifs de la forte fibre sociale du fils de berger devenu président, mais aussi sur des scandales de corruption qui entachent la promesse d’une « gouvernance sobre et vertueuse ». Au total, ce livre est une radioscopie des années Macky Sall dans le souci d’évaluer la place du 4e président du Sénégal dans l’histoire de ce prestigieux pays d’Afrique de l’Ouest.

Afrique : le spectre de l’échec  (2021)

1960-2000 : Cela fait quarante ans que la plupart des États africains ont accédé à l’indépendance. Il est aujourd’hui d’autant plus opportun de dresser un bilan qu’à l’échéance 2000 la santé, l’éducation, l’autosuffisance alimentaire et le mieux-être dans tous les domaines ont été promis aux Africains. Force est de constater que l’an 2000 a déçu toutes les espérances tout comme l’indépendance a trahi ses promesses de réalisation du progrès économique, de la liberté politique et de la sécurité. Cet ouvrage se veut une rupture d’avec la politique de l’autruche et l’attitude de spectateur dans lesquelles nombre d’Africains se confinent face aux graves problèmes qui les minent.

Ces goulots qui étranglent le Sénégal ( 2014)

Diagnostic sans complaisance des maux qui confinent le Sénégal dans le sous-développement, ce livre met le doigt sur ces goulots qui étranglent l’un des pays les plus importants d’Afrique de l’Ouest, non sans ébaucher des pistes pour les desserrer.

Kéba Mbaye. parcours et combats d’un grand juge ( 2009)

Juriste sénégalais, Keba Mbaye a beaucoup fait. Rédacteur de la Charte africaine dés droits de l’homme et des peuples, maître d’oeuvre du traité de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada), auteur des Actes uniformes de l’Ohada, concepteur du Tribunal arbitral du sport, modernisateur des règles d’éthique du Comité international olympique, Kéba Mbaye est aussi reconnu par la doctrine juridique comme étant celui qui a inventé et théorisé la notion de « droit au développement ».

Cet ouvrage se propose de reconstituer le parcours exceptionnel de ce grand juge, afin de l’offrir en exemple à la postérité.

La justice en Guinée – une publication de l’Ong Afrique droit ( 2000)

 Cet ouvrage est une doctrine qui vient combler un espace de la science juridique resté vacant depuis l’accession de la Guinée à l’indépendance. Il a pour ambition de constituer une référence fiable pour la compréhension de l’évolution de l’institution judiciaire guinéenne, de 1958 à l’an 2000, mais aussi et surtout, pour une bonne connaissance de l’organisation, du fonctionnement, des acteurs et de la place actuelle de la justice en Guinée.