mercredi, juillet 17, 2024

Sénégal : Les institutions gouvernementales visées par une cyber-attaque sans précédent

0 commentaire

Le gouvernement sénégalais est en train de subir une cyber-attaque sans précédent! Des sites web officiels de l’État du Sénégal sont devenus inaccessibles depuis plusieurs heures.  Cette attaque au coeur des infrastructures de la récente société Sénégal Numérique SA, gestionnaire et hébergeur de l’ensemble des plateformes web du gouvernement a été orchestrée par le groupe de hacker dénommé @MysteriousTeamO sur Twitter. Actuellement, ce sont plusieurs institutions, ministère du gouvernement sénégalais qui sont touchés.

L’alerte a été donnée cet après- midi quand les hackers ont annoncé qu’ils lanceront une cyber-attaque massive contre le gouvernement sénégalais.

 

Par la suite,  il a été constaté une panne généralisée touchant les infrastructures de Senum SA, ex Agence de l’informatique de l’Etat,  qui assure la conception et l’hébergement des sites web du gouvernement.

Un compte Twitter se faisant appeler @MysteriousTeamO a revendiqué la responsabilité de cette cyber-attaque. Des auteurs basés au Bangladesh, ils sont affiliés à la célèbre communauté Anonymous.

En effet, ces cyberactivistes déclarent que  c’est un soutien au peuple sénégalais qui proteste contre le régime actuel, accusé de vouloir s’accrocher au pouvoir au-delà des mandats prévus par la constitution.

Les conséquences de cette attaque sont considérables. Les sites de la présidence de la République ainsi que ceux des ministères des Forces armées, de l’Environnement, des Infrastructures, de l’Agriculture et d’autres institutions telles que le Secrétariat du gouvernement, l’ONFP et le Bureau d’Informations du Gouvernement sont tous affectés et inaccessibles pour le moment. Même l’Hôpital Le Dantec, établissement de santé réputé, est touché par cette cyber-attaque.

Ces sites, qui ont tous une extension en .gouv.sn, ont été créés par l’Agence de l’Informatique de l’État (ADIE), qui a récemment évolué pour devenir Sénégal Numérique. Les experts en sécurité informatique s’efforcent actuellement de comprendre l’ampleur de l’attaque et de rétablir l’accès aux sites touchés.

 

Actuellement, aucune réaction des autorités sénégalaises  n’a été faite.

Une telle situation pose la lancinante question sur  la capacité de l’État à garantir la sécurité de ses infrastructures numériques malgré les  milliards injectés dans le domaine et les multiples projets.

La cybersécurité est devenue un enjeu majeur pour les États modernes, et le Sénégal doit prendre des mesures immédiates pour renforcer ses défenses et protéger ses infrastructures numériques contre de telles attaques.