mardi, juillet 23, 2024

Assane, héros de Yango : Intégrité et humanité au volant !

0 commentaire

Assane, 35 ans, fait partie de ces fils du Sénégal qui brillent à l’ère du Jub Jubal Jubbanti. Ce grand sahélien débordant de bienveillance et à la conversation facile a reçu le titre de chauffeur du mois chez Yango après avoir retourné à un client, une sacoche contenant la coquette somme de 11 002 000 FCFA.

Yango, à travers cette récompense symbolique, réitère son attachement aux valeurs d’intégrité et d’humanité que ses équipes cultivent à travers leur action quotidienne. Dans cet entretien, nous vous faisons découvrir dans les détails le personnage d’Assane et l’évènement qui a fait de lui le héros du mois chez Yango et un ami de plus pour un visiteur désormais amoureux du pays de la Téranga.

Pouvez-vous vous présenter ? 

‘‘Bonjour, je m’appelle Assane Dabo, j’ai 35 ans et j’habite Guédiawaye. Je travaille avec Yango depuis un an dans une collaboration très satisfaisante’’

Comment vous êtes-vous rendu compte que le client avait oublié son argent dans votre véhicule et quelle a été votre réaction ?

‘‘C’était un vendredi, j’ai récupéré le client sur la corniche ouest et je l’ai conduit à un hôtel non loin de la résidence de l’ancien Président de la République. Par la suite, j’ai effectué 5 ou 6 courses sans me rendre compte qu’il y avait une sacoche dans le véhicule. C’est aux environs de 22h, quand je suis rentré chez moi, que l’un de mes enfants me l’a fait remarquer. La sacoche contenait environ 800 mille FCFA et des devises étrangères. Le tout faisait 11 002 000 FCFA après estimation. La sacoche contenait par ailleurs des cartes d’identité, des passeports et des cartes bancaires.’’

Quelles démarches avez-vous entreprises pour rendre l’argent au client ?

 ‘‘J’ai essayé de joindre les clients que j’avais eus ce jour-là en demandant à chaque fois après la personne dont le nom se trouve sur l’une des pièces d’identité. Après plusieurs tentatives infructueuses, j’ai décidé de me rendre à l’hôtel du client qui ne répondait pas au téléphone et j’ai donné son nom au gardien avant de demander à voir le concerné en personne’’

Quelle a été la réaction du client ? 

‘‘ Quand je me suis présenté et lui ai demandé s’il avait oublié une sacoche dans mon véhicule, le client d’origine guinéenne m’a répondu par la négative. Il a ensuite appelé sa femme qui lui a confirmé la perte de la sacoche. Il était particulièrement étonné de me voir débarquer avec elle et il n’arrêtait pas de me regarder. ’’

Pourquoi avez-vous tenu à rendre l’argent au client ?

‘‘ Je me suis mis à sa place. Je ne pense pas qu’une personne qui a décidé de venir en vacances au Sénégal mérite un tel sort. Si cela avait été moi, il aurait été particulièrement difficile pour moi de revenir au Sénégal. Ensuite, les valeurs qui m’ont été inculquées ont beaucoup influencé ma conduite. L’humanité et l’intégrité sont très importantes pour un homme.’’

Comment accueillez-vous le titre de chauffeur du mois ?

‘‘C’est un honneur, les chauffeurs de Yango sont nombreux et posent au quotidien des actes d’une grande valeur. Ensuite, j’ai reçu ce dont tout chauffeur a besoin : du carburant. J’ai même eu droit à un téléphone qui est d’ailleurs tombé à pic. J’en profite d’ailleurs pour remercier la Directrice Aicha Niang et ceux qui m’ont mis en rapport avec elle. Ce travail, lorsqu’on le fait avec les valeurs que nous partageons avec Yango en bandoulière, on peut tout réussir.’’

Votre mot de la fin ?

‘‘Je me réjouis de ma collaboration avec Yango. Depuis que j’ai commencé, j’ai constaté une nette évolution de ma condition et j’ai gagné en autonomie. Je choisis moi-même les heures auxquelles je travaille. Ma vie s’est vraiment beaucoup améliorée et c’est grâce à Yango.’’