mardi, juillet 23, 2024

Le Sénégal pourrait avoir accès à 230 milliards de FCFA vers la mi-juillet (FMI)

0 commentaire

Le chef de la Mission du FMI au Sénégal, Edouard Gemayel, a annoncé, mercredi, que le Sénégal pourrait recevoir vers la mi-juillet près de 230 milliards de FCFA dans le cadre du programme 2023-2026.

“A l’issue de l’examen du Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI), le Sénégal aura accès à 230 milliards de FCFA”, a déclaré M. Gemayel, s’exprimant au cours d’une conférence de presse dans le cadre de la deuxième revue du programme économique et financier soutenu par le Mécanisme élargi de crédit (MEC), la Facilité élargie de crédit (FEC) et la Facilité de résilience et de durabilité (FRD).

Cette étude sera d’abord soumise à un accord au niveau du personnel avant une approbation de la direction du FMI qui sera suivie du Conseil d’administration du FMI prévu provisoirement vers la mi-juillet.

Le Sénégal a conclu avec le FMI un programme 2023-2026 d’un montant de 1150 milliards de FCFA. Pour la première revue concluante de ce programme, il a eu accès à 169 milliards de FCFA du FMI.

Par ailleurs, le FMI estime qu’il y a un “surfinancement” sur la dernière émission de l’Eurobond du gouvernement du Sénégal.

”Le gouvernement a plus de liquidité qu’il en a besoin”, a dit M. Gemayel qui a fait savoir que le FMI est en train de discuter avec le gouvernement pour faire de ce surfinancement “des opérations de gestion du passif sur ce surendettement”.

“En plus de l’endettement au niveau du marché régional nous sommes en train de discuter avec le gouvernement pour faire des opérations de gestion du passif sur ce surfinancement”, a-t-il indiqué. Selon lui, “cela permettra de baisser le niveau de la dette et de réduire ce surfinancement”.

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) séjourne au Sénégal du 6 au 19 juin 2024 pour la deuxième revue du programme économique et financier soutenu par le Mécanisme élargi de crédit (MEC), la Facilité élargie de crédit (FEC) et la Facilité de résilience et de durabilité (FRD).

Source Aps