mardi, juillet 23, 2024

Côte d’Ivoire : une fintech lance une carte de paiement virtuelle et physique

0 commentaire

Cette carte, mise au point par Wizall Money, une filiale du groupe marocain Banque centrale populaire (BCP), vise à promouvoir l’inclusion financière.

La filiale renforce son engagement, à travers cette innovation, afin de rendre les services financiers plus accessibles en lançant une carte bancaire disponible en versions virtuelle et physique, baptisée « Carte bleue Wizall Money ».

Le lancement de la carte a eu lieu à Abidjan, ce 19 juin 2024, en présence de personnalités du monde des affaires. Cette carte prépayée et rechargeable, offre une flexibilité accrue aux usagers et élargit l’éventail des solutions de paiement proposées par la fintech.

Cette carte qui permet des paiements sans contact et des transactions en ligne, est rechargeable via les principaux wallets du marché ou par virement bancaire, à partir d’un compte Banque Atlantique Côte d’Ivoire ou AMIFA.

Ce nouveau moyen de paiement s’adapte aux nouvelles habitudes de la clientèle, proposant des plafonds personnalisés, et permettant des paiements et retraits en Côte d’Ivoire ainsi qu’à l’international, grâce au réseau Mastercard.

La fintech dispose, par ailleurs, d’une application mobile qui assure un service disponible en continu, garantissant une gestion de ses dépenses grâce à de multiples options, telles que l’activation ou la désactivation de la carte, la consultation du solde et l’affichage de l’historique des transactions.

Selon son directeur général, M. Gilles Gnanagbé, Wizall Money est un distributeur de monnaie électronique agréé par la BCEAO qui utilise les technologies NFC (Near Field Communication), QR Code et App Mobile pour offrir des solutions fiables, sécurisées et accessibles à tous.

Le lancement de cette carte prépayée illustre, par ailleurs, l’engagement de cette fintech en faveur de l’innovation et de l’adaptation aux besoins évolutifs du marché. La fintech a développé en neuf ans un modèle de croissance rapide et innovant dans le secteur des paiements électroniques et du mobile money

Elle enregistre un important développement au Sénégal avec 6 millions de transactions par an, 1,3 million de comptes et 150 milliards de FCFA annuellement en circulation sur la plateforme. Après la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, elle compte étendre son réseau en Afrique de l’Ouest.

Depuis 2018, le groupe Banque centrale populaire (BCP), maison mère des établissements Banque Atlantique, est l’actionnaire de référence de Wizall Money qui ambitionne d’être un acteur majeur dans les paiements digitaux sur le continent.

AP/APA