Actu Web

Mary Teuw Niane : “Nous voulons faire du Numérique, un vecteur d’accès au savoir et à la culture’”

Les mathématiques et les sciences sont des atouts pour le développement du Sénégal. C’est la conviction de Mary Teuw Niane qui présidait la cérémonie d’ouverture du Dakar Open Campus, un campus moderne qui accueillera plus de 1000 étudiants pour des formations orientées dans le domaine du Numérique de l’innovation et de l’enseignement à distance.
Dans son discours, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a magnifié le DOC qui, selon lui, contribue au rayonnement de l’enseignement supérieur au Sénégal.
L’enseignement supérieur et les Tic sont porteurs d’espoir. Etudier au DOC, c’est avoir la capacité de mettre en place des projets de les faire financer, d’obtenir une assistance à la gestion, de rencontrer d’autres porteurs de projets et nouer des contacts avec des investisseurs”, a indiqué monsieur Niane devant des étudiants de l’école Supérieure des Métiers du Management et des langues ( ESTEL) initiatrice de l’événement.

Etudiants venus participer au Forum du Dakar Open Campus

Le Dakar Open Campus est aussi une sorte d’incubateur qui propose une diversité de services aux étudiants et qui permet à ceux-ci de faire valoir leurs aptitudes. Il regroupera de grandes écoles tournées vers l’innovation dont le Brest Business School, Acces Code School et l’INEAD ( spécialiste de la formation professionnelles à distance), etc.

Ce qui fera dire au Ministre de l’enseignement  supérieur que “ce projet participe aux humanités numériques auxquelles participent de brillants chercheurs nationaux et internationaux.”

C’est un atout pour notre pays que d’avoir une recherche dynamique notamment en science qui dispose d’un corps significatif d’ingénieurs et qui sont les mieux armés pour faire face à cette révolution numérique. Nous avons besoin de tous ses talents ( informaticiens, mathématiciens) pour qu’avec les sciences humaines nous puissions faire des outils numériques un élément de notre quotidien et en lien avec le reste du monde a rappelé Mary Teuw Niane.

C’est la la raison pour laquelle dit le ministre  “que le gouvernement du Sénégal a lancé un vaste programme de construction de 50 espaces numériques ouverts destinés à polariser dans toutes les grandes villes du pays des activités de formations et la mises en oeuvre de diverses filières d’enseignements supérieurs. Nous souhaitons faire du Numérique, un vecteur d’accès au savoir et à la culture et pas simplement une technologie.”
Il s’est par la suite engagé à soutenir le campus à travers un partenariat très fort avec son ministère.

Comments

comments

Comments
To Top