Ainsi, dans le cadre de la mise en oeuvre de l’ ambitieux programme dénommé ’’Smart Territoire”, l’Agence de l’Informatique de l’État, (ADIE) va démarrer dans la phase pilote, par la construction de 5 maisons du citoyen à Louga, Saint-Louis, Thiès, Kaolack et Fatick.

L’objectif est de  permettre aux citoyens d’avoir accès aux services de l’administration via le numérique comme le veut  le chef de l’État dans sa volonté de rapprocher l’administration des administrés

Ces maisons pilotes vont ouvrir dès le mois d’octobre prochain.

Selon le secrétaire général de l’ADIE, M. Alyoune Badara Diop, qui a bouclé sa tournée par la région de Fatick, “la maison du citoyen est une maison de service public qui, via le numérique, va permettre aux citoyens d’accéder plus facilement aux services de l’administration. Le projet “smart territoire est l’une des cinq composantes du projet ” Smart Senegal” (Senegal Intelligent”. Ce projet est initié par le chef de l’État Macky Sall, en partenariat avec la coopération chinoise, pour “démocratiser l’accès au numérique à tous et pour tous les usagers”, a fait savoir M. Diop.

Lire aussi l’article : « Smart Sénégal », le nouveau projet de l’Etat pour digitaliser l’administration ( Cheikh Bakhoum DG ADIE )

Dans chacune des régions visitées, le SG de l’ADIE a partagé avec les autorités administratives, les collectivités territoriales et les services techniques déconcentrés, les composantes du projet, afin de bénéficier “de leur soutien, leur implication, de leurs orientations afin de définir ensemble le contenu de la maison du citoyen, son modèle de gestion, de gouvernance, de pérennisation et son modèle économique”, a t-il tenu à préciser.