Le projet de « Free Roaming » avance à grands pas dans beaucoup de pays membres de l’initiative. Après le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, le Sénégal, le Togo.. le Congo et  le Gabon  ont confirmé, l’effectivité du free roaming. L’annonce a été faite à l’issue de la réunion de suivi de mise en œuvre de ce processus, tenue à l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE)

Depuis 1er janvier 2020 , les abonnés des réseaux mobiles du Congo et Gabon peuvent partir d’un pays à l’autre sans avoir besoin d’acquérir une carte Sim locale, et sans avoir à payer les frais de roaming (itinérance) en réception d’appels

Une bonne nouvelle pour les consommateurs des deux pays selon le protocole d’accord que soutient désormais que « la réception des appels pour un abonné en roaming est gratuite au Congo et Gabon » et « l’appel émis par un abonné en roaming est facturé à 158 FCFA », de même que « l’appel international du Congo vers le Gabon et vice versa ».

Lire aussi l’article : Smart Africa : Le Free Roaming effectif dans 5 pays de la CEDEAO

« Les deux pays ont convenu de mettre en place, dans chacun d’eux, un comité national technique piloté par l’autorité nationale de régulation et comprenant l’ensemble des opérateurs. C’est dans cette optique que la réunion de Brazzaville a permis l’examen des aspects techniques liés à la l’exécution du free raoming, la mise en place de la stratégie pour la lutte contre la fraude ainsi que le mécanisme de suivi et d’évaluation » rapporte que site Digitalbusiness visité par socialnetlink.

Vers une réduction du trafic de la Data

Si l’accord a supprimé la taxe sur la terminaison d’appel international entre les deux pays, l’ARPCE et l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) du Gabon n’entendent pas s’arrêter sur le free roaming concernant le trafic voix. La réunion de Brazzaville a ainsi appelé les opérateurs de téléphonie des deux pays à œuvrer pour l’implémentation, dans les délais, du free roaming data.

Le leadership de Lin MOMBO, Président de l’ARCEP GABON et d’Yves CASTANOU, directeur général de l’ARPCE CONGO, qui a permis la réussite du free roaming entre le GABON et le CONGO a été vivement salué par les participants de la rencontre.

Credit photo: business africa 

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!