Administrateur de la page Facebook Arobaz Albinos Sénégalais : 2AS, Evrad Celestin Danfa a fait le vœu de participer à l’éclosion du leadership des personnes atteintes d’albinisme.  Ce Professeur au Lycée Léona de Louga se dit par ailleurs être le seul fonctionnaire albinos sénégalais sur environ 2500 que compte le pays.

Quel parcours ! Parler d’Evrad Celestin Danfa requiert peut-être d’expirer un peu d’air avant de s’étaler sur le sujet. Le natif de Ziguinchor ne laisse décidément personne indifférente. Son cas pourrait faire école car chez lui, l’exigence est une nécessité. Exigeant, l’ancien élève du Lycée Elhadj Omar Lamine Badji a pu ainsi se défaire de toutes les embûches qui auraient pu se mettre sur sa route face à sa condition d’albinos. Du haut de ses 28 ans, il incarne un leader de la communauté albinos du Sénégal.

La culture du leadership

Dans sa petite enfance, Evrad Celestin découvre très tôt les réalités de la vie en société. La peur de la différence l’envahit un moment. Mais très vite grâce à un bon entourage et une famille protectrice, il commence à avoir confiance en soi.

Lire aussi: Portrait : Dr Fatoumata Bintou Sall, la recherche pour sauver des vies !

« J’ai commencé à développer très tôt un certain leadership. C’est particulièrement  à partir de la sixième secondaire où J’étais toujours premier de ma classe jusqu’en classe de troisième », nous confie-t-il. Le Ziguinchorois obtient son bac en 2010 et pose ses baluchons à Dakar. Le futur professeur rejoint ainsi l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar au département d’Histoire et de Géographie. Evrad fait carte blanche jusqu’en Master 1. Il débute sa deuxième année de maîtrise mais en 2015 son admission au concours d’Entrée à la Faculté des Sciences et Technologies de l’Education et de la Formation (FASTEF) l’empêche de faire plus.

Création d’Arobaz Albinos

Parti du constat qu’il n’y avait pas assez de leaders albinos pour faire bouger les lignes, Evrad Celestin Danfa s’est alors convaincu qu’il était l’homme de la situation. « J’ai crée la page Arobaz Albinos Sénégalais pour donner des leçons d’espoir aux albinos. Il nous faut véritablement des leaders capables de défendre nos droits », explique-t-il. Et pour cela les médias sociaux sont pour lui un moyen efficace pour véhiculer le message. « Je me sers des réseaux sociaux pour promouvoir le leadership des albinos. Je pense qu’on a besoin de ces canaux pour nous faire entendre », fait-il savoir. Très optimiste, Evrad n’entend pas en rester là. Il pense à l’avenir créer une structure internationale de réflexion et de défense des droits des albinos.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet