Afin de mieux faire face aux différentes attaques subis, Twitter fait appel à un célèbre hacker pour être son responsable de sécurité.

Quelques mois après l’important piratage de Twitter, le géant des médias sociaux a désigné un ancien hacker de renom à la tête de la sécurité de la plateforme.

Selon Reuters qui a dévoilé l’information, Pieter Zatko, également connu sous le nom de « Mudge », a notamment travaillé pour Google et l’Agence militaire américaine (DARPA) du Pentagone. Le célèbre hacker s’est fait un nom dans les années 1990 en dirigeant un groupe de pirates informatiques connu sous le nom de « Cult of the Dead Cow » dont le but état d’exposer les failles de sécurité de Microsoft Windows.

Lire aussi: Un hacker néerlandais dévoile le mot de passe du compte Twitter de Donald Trump

Mudge fut l’un des tout premiers pirates à avoir coopéré et entretenu des relations approfondies avec les instances gouvernementales américaines.

La vulnérabilité de Twitter

Il semble que cette nouvelle nomination fasse écho aux événements de mi-juillet. Le géant des médias sociaux a connu la pire violation de sa sécurité en 15 ans d’existence. En effet, un groupe d’adolescents a réussi à pirater environ 130 comptes pour promouvoir une escroquerie.

Coindesk a rappelé que les comptes Twitter de personnalités comme Joe Biden, Barack Obama, Jeff Bezos ou Elon Musk ont invité les utilisateurs à envoyer du Bitcoin (BTC) à une adresse spécifique en promettant que le double des fonds serait renvoyé en retour. Bien évidemment, aucun BTC n’était envoyé.

Lire aussi:Twitter: Des comptes de personnalités américaines et de grandes entreprises victimes d’un piratage aux cryptomonnaies

En septembre, des pirates ont également réussi à détourner le compte Twitter de Narendra Modi, le Premier ministre indien, pour diffuser des messages demandant des dons en crypto-monnaies. De fait, Twitter cherche maintenant à renforcer la sécurité de sa plateforme.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet