Le Code de la presse sénégalais sera validé dès la semaine prochaine, plus exactement dès le premier Conseil des ministres du mois de janvier. L’assurance est du chef de l’Etat, Macky Sall.

Ouf de soulagement

Interrogé par Ibrahima Lissa Faye sur le code de la presse et son décret d’application attendu depuis plus de trois ans, le Président Macky Sall a d’abord insisté sur la nécessité d’assainir le milieu de cette noble profession, aujourd’hui infiltré par de nombreux corps étrangers. “Il faut organiser le secteur. Parce qu’on ne peut pas laisser les hommes d’affaires créer des organes de presse et en faire un moyen de pression ou de chantage, de sorte que les hommes se retrouvent à l’étroit dans ces organes“, a déclaré le chef de l’Etat, ce mercredi 31 décembre 2021.

Il poursuit: “Le code a été voté à l’Assemblée nationale. Ce qui restait, ce sont les décrets d’application. On avait décidé de les adopter, mais il y a eu une grève dans le secteur et on l’a reporté pour ne pas donner l’image d’avoir agi sous la pression”, a-t-il ajouté.

Un acquis

Mais plus concrètement, il a été clair, donnant même instruction au ministre de la Culture et de la communication. “Le Code de la presse sénégalais sera, dès la semaine prochaine, sur sa table, lors du premier Conseil des ministres de cette année 2021“, a souligné Macky Sall.

LIRE AUSSI  Facebook ferme les comptes de plusieurs responsables du gouvernement ouangandais

Avec senego

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet