Face à la grogne populaire concernant le contrat entre l’état du Sénégal et EIFFAGE sur la gestion de l’autorité à péage, le Chef de l’Etat, Macky Sall a renégocié le contrat d’exploitation de l’autoroute à péage.

Après avoir reçu en audience le PDG de Eiffage, Benoît de Ruffray, Macky Sall a demandé à l’entreprise française de mettre en application ses propositions dans un délai de quinze jours.

Ainsi, au lieu de la modique somme 1 000 francs CFA par an comme révélé par le collectif des citoyens usagers du péage, la Société Eiffage de la concession de l’autoroute de l’avenir va désormais débourser 800 millions FCFA chaque année pour la location du foncier.

Mieux, l’Etat devient actionnaire à hauteur de 25% dans ladite société qui exploite l’autoroute à péage Dakar Diamniadio.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet

LIRE AUSSI  Formation gratuite aux métiers du Cloud: Amazon Web Services lance AWS re/Start dans trois pays d'Afrique