Le fondateur de Tesla et SpaceX abandonne ses dizaines de millions d’abonnés sur Twitter.

« Plus sur Twitter, pour un certain temps », a annoncé Elon Musk, qui affiche 45 millions de suiveurs au compteur. Le capitaine d’industrie avait provoqué de fortes turbulences sur certains titres dernièrement, en diffusant seulement quelques mots sur les réseaux sociaux.

Elon Musk abandonne Twitter. Et ce, « pour un certain temps » a fait savoir le richissime milliardaire, fondateur de Tesla et SpaceX, à ses près de 45 millions d’abonnés. La semaine dernière, Musk, qui voue un mépris aux investisseurs pariant sur la baisse d’actions, s’était impliqué dans l’affaire GameStop, une chaîne de magasins de jeux vidéo dont le titre a récemment flambé et fait trembler des fonds spéculatifs. En un tweet, M. Tusk avait fait décoller le cours de cette société.

Quelques heures plus tard, les éloges du fantasque patron sur twitter à propos de Etsy, site spécialisé dans les petits créateurs, avait également fait grimper le cours de son action.

Selon Capital, ce n’était pas la première fois que les tweets de M. Musk avaient fait bouger les marchés: en évoquant sur les réseaux sociaux le bitcoin, il avait fait monter le cours de la cryptomonnaie. Cependant, sa présence sur twitter lui a aussi causé quelques problèmes juridiques par le passé. Il a ainsi été contraint de quitter la présidence du conseil d’administration de Tesla en 2018 après un sérieux accrochage avec la Commission américaine des opérations en bourse, l’accusant d’avoir induit en erreur les investisseurs en tweetant sur un possible retrait de Tesla de la Bourse.

LIRE AUSSI  Une première, Tesla gagne plus d'un milliard de dollars sur un trimestre

Avec une fortune estimée à plus de 180 milliards de dollars, Musk, âgé de 49 ans, a dépassé début janvier Jeff Bezos, patron d’Amazon, dans le classement des milliardaires tenu par Bloomberg, profitant de l’envolée en 2020 des actions de son entreprise Tesla, spécialisée dans les voitures électriques et coqueluche des investisseurs.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet