L’Office National de Formation Professionnelle (ONFP), l’International Computer Driving Licence (ICDL) et le Certification Coaching Center ont signé le 8 Avril à  Dakar, une  convention de partenariat pour  former et certifier les agents de l’administration sénégalaise.

Ce partenariat permettra, dans un premier temps, et de manière imminente, la mise en place d’une formation visant à renforcer les capacités en digital de la Fonction Publique.

Ce programme pilote consiste à sélectionner et à former 1000 agents de l’administration. Ces derniers seront essentiellement issus des ministères de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de l’Insertion et de l’Apprentissage; de l’Economie numérique; de la santé et de l’Action Sociale ainsi que celui du Travail. 

Le 3C (Certification Coaching Center) sera le bras technique d’ONFP et l’œil d’ICDL pour la bonne marche du programme.

Un bilan de compétences sera fait en amont pour identifier les réels besoins avant de procéder à la formation proprement dite.

 Il s’agit, là, d’une démarche devant contribuer à l’atteinte de l’objectif et la vision de l’Etat du Sénégal  s’inscrivant à travers le concept « le numérique par tous et partout à l’horizon 2035 », d’après le Directeur de l’ONFP, Dr Souleymane Soumaré. 

Dans cet élan, le choix de l’ICDL n’est pas fortuit, au regard de l’expérience et de l’expertise acquises sur le plan international. L’ICDL a travaillé avec plusieurs pays africains sur ce type de formation/certification. 

A cela s’ajoute le fait que  le Certificat ICDL est un certificat international attestant des connaissances et des compétences d’une personne à utiliser l’outil informatique selon les standards internationaux. Lancé en Suède en Août 1996, il s’est imposé comme la norme internationale en alphabétisation numérique. Il est détenu et géré par la Fondation ICDL, une organisation à but non lucratif basée à Dublin, en Irlande.

 D’après Daris Gbaguidi,  représentant ICDL en Afrique Francophone, « au regard des enjeux cruciaux du digital pour les pays, il est important, après avoir raté l’ensemble des révolutions, que l’Afrique ne rate pas la révolution digitale. Il s’agit, pour le Sénégal, de permettre à l’ensemble de ses citoyens de disposer des outils pour faire face au développement imminent.» Les agents de l’administration recevront une certification, reconnue à l’international et attestant de compétences acquises à l’issue de cette formation.

A la suite de cette phase pilote, il est prévu de généraliser la formation à l’ensemble des agents de la Fonction Publique, comme annoncé par le Directeur de l’ONFP. 

En amont de celle-ci, une étude sera réalisée pour répertorier les vrais besoins des agents en matière de digital et de numérique. Ce qui permettrait d’avoir une visibilité pour mettre en place un plan de formation national en partenariat avec l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE) et le Ministère de l’Economie Numérique, sous la tutelle du Ministère de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de l’Insertion et de l’Apprentissage.

Albert DIATTA – Stagiaire

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet