Agriculture numérique, image SAT, IoT, drones, logiciels, robots, applications et procédés innovants,.. Pendant une semaine, La Tribune Afrique braque les projecteurs sur des startups qui innovent pour faire avancer les secteurs agroalimentaire et agricole sur le continent.

Découvrez dans ce 6e épisode de notre Spécial Agrobusiness Daral, la startup sénégalaise qui offre des solutions de traçabilité et d’identification du bétail et surtout d’échanges de données entre éleveurs et services vétérinaires.

La valorisation et protection de l’élevage local et de son potentiel économique sont des enjeux cruciaux pour le développement d’une économie verte et durable au Sénégal. La peste équine et le vol de bétail ont beaucoup coûté aux petits éleveurs, ainsi qu’aux économies locales. Il n’existe également pas de statistiques sur le secteur de l’élevage au Sénégal.

Commerçant, transporteur, mareyeur, homme d’affaires dans l’immobilier à Nouakchott… Amadou Saw a longtemps multiplié les métiers avant de fixer son destin en 2008 en Mauritanie. C’est là où termine la rédaction du projet Daral.

Début 2014, le projet est primé au Grand Prix du Fonds de développement du service universel des télécommunications de l’ARTP, l’Autorité sénégalaise de régulation des télécommunications.

LIRE AUSSI  L'UVS signe une convention avec l’ASPRH pour l'insertion des étudiants

En mettant les TIC à la portée des éleveurs sénégalais, Amadou Sow a trouvé un moyen adapté aux réalités sociales et économiques locales afin de lutter contre ces problématiques et pérenniser l’impact économique et environnemental des petits éleveurs locaux.

Traçabilité et système d’alerte pour réduire les cas de maladies du cheptel

Lancée en 2014, la startup Daral (marché de bétail en wolof) s’adresse tant aux éleveurs qu’aux pouvoirs publics, développe un système encore inexistant au Sénégal, valorise l’activité des petits éleveurs et diffuse des actions préventives en zone rurale.

Daral Technologies propose un système d’identification et de traçabilité du bétail prenant la forme d’une plateforme web et d’une application mobile connectée à une base de données centrale. Ce système permet aux éleveurs d’échanger par SMS, directement avec vétérinaires, éleveurs, et autorités publiques, et leur offre un système d’alerte et d’identification ayant pour but de réduire les maladies animales, éviter l’arrêt de leur activité et de l’écosystème dans lequel ils évoluent, et la dégradation environnementale.

La plateforme est également un support de formation et de sensibilisation des éleveurs. Daral Technologies propose une solution à utiliser sur l’ensemble du territoire sénégalais et même au-delà.

LIRE AUSSI  Le Sénégalais Mabouba Diagne nommé vice-président de la BIDC

Dans La Tribune Afrique

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet