Le Professeur Ibrahima THIOUB, ancien Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop, a reçu le prix Al Fassi à Bucarest, en Roumanie, où s’est tenue du 21 au 24 septembre la semaine mondiale de la Francophonie Scientifique. Créé lors la 9ème Assemblée générale de l’AUF à Marrakech en 1987, ce prix, remis tous les quatre ans, couronne le travail d’une personnalité marquante des réseaux de la Francophonie dont l’action a exercé une large influence par la qualité de son expertise et le caractère innovant de son action à l’échelle internationale.

Éminent historien et ancien Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop, le Prof. THIOUB a été récompensé du Prix Al Fassi, vendredi dernier, en marge de la semaine de la Francophonie à Bucarest. Spécialiste de l’esclavage, Monsieur THIOUB est entré en 1978 à l’École Normale Supérieure de Dakar après une courte carrière d’instituteur à l’école élémentaire de la Cité Maurice Pillot à Thiès. Professeur d’histoire à l’Université Cheikh Anta Diop (Dakar, Sénégal) depuis 1990, il a fondé à Dakar le Centre Africain de Recherches sur les Traites et l’Esclavage (CARTE). Acteur influent de la francophonie scientifique, Monsieur THIOUB a été membre du Conseil d’administration de l’Agence universitaire de la Francophonie de 2017 à 2021.

LIRE AUSSI  Sénégal: Lancement des trois Centres d’Employabilité francophones (CEF)

Ce prix lui a été décerné eu égard à son rayonnement international notamment l’importante contribution apportée à des opérations significatives de développement, ses multiples ouvrages, sa reconnaissance régionale et internationale ainsi que la qualité de sa coopération avec les réseaux francophones et l’impact de ses travaux à travers l’espace francophone.

Selon un communiqué du WARA (West African Research Association) : « Cette distinction est une reconnaissance de la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche au Sénégal et une récompense de la trajectoire lumineuse d’un universitaire et d’un intellectuel hautement respecté dans toutes les instances académiques du monde entier ».

Le Prix El Fassi est remis tous les quatre ans. Il rend hommage à Mohamed El Fassi, figure marocaine emblématique de la Francophonie universitaire, qui a participé activement à la fondation de l’Agence Universitaire de la Francophonie.

Par AUF

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet