Dans le but de prévenir les conflits fonciers, la Commission Nationale du Dialogue des Territoires (Cndt) a mis en place une plateforme numérique dé- nommée « Plateforme des Acteurs Territoriaux ».

Elle a été présentée hier au ministre des Collectivités territoriales, lors du lancement du Cycle du dialogue, en présence des acteurs territoriaux comme les maires et les présidents de Conseil départe mental et de la Société civile. A en croire le ministre d’Etat Benoît Sambou, par ailleurs président de la Cndt, cette plateforme va favoriser la communication entre les acteurs territoriaux, les partenaires techniques et la société civile afin d’éviter les conflits fonciers.

Elle vise également à instaurer un dispositif d’écoute et de formation. En termes clairs, il est question de l’utilisation des technologies de l’information et de la communication au service du développement territorial. D’autant que, souligne Monsieur Sambou, les acteurs territoriaux ne sont pas bien outillés pour comprendre les lois et les dispositifs à leur disposition afin de bien gérer les Collectivités territoriales.