jeudi, juillet 7, 2022

Zoom sur DIRECCT: ce projet d’Enabel qui veut digitaliser le système sanitaire de la zone centre du Sénégal

0 commentaire

La digitalisation du système sanitaire au Sénégal est un grand défi pour l’Etat. En effet, si la connectivité est acceptable au centre de la capitale, tel n’est pas le cas au centre du pays. La collecte, l’enregistrement et le suivi des données reste problématique pour les acteurs de la santé mais aussi pour la population.

Face à cette problématique, ENABEL a lancé un nouveau projet dont l’objectif est d’appuyer le développement de solutions numériques dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) dans les secteurs de la santé, de l’éducation et des petites entreprises pour leur permettre de faire face aux chocs actuels et futurs.

Selon l’ONG Belge, DIRECCT est un projet financé par l’Union européenne et conjointement mis en œuvre par l’Agence Française de Développement (AFD) et Enabel, Agence belge de développement.

D’ailleurs dans le cadre de sa mise en oeuvre, Enabel en collaboration avec le cabinet d’audit et conseil Delotte Sénégal, a initié une mission d’état des lieux des infrastructures, des solutions, des processus, du niveau de maturité digital du personnel et des ressources disponibles dans les 11 structures de santé sélectionnées dans les îles du Saloum pour bénéficier du projet

«Au Sénégal, DIRECCT intervient dans le secteur de la Santé en appui au Ministère de la Santé et de l’Action sociale, pour améliorer le système de collecte et partage d’information entre le niveau centrale et le niveau régional» explique Enabel

En synergie avec le Pilier 2 du portefeuille bilatéral sénégalo – belge 2019 – 2024, ce volet vise, dans un 1er temps, à améliorer la connectivité de 11 centres de santé sélectionnés dans les trois régions d’intervention d’Enabel (Kaffrine, Fatick et Kaolack au Sénégal). Il se veut ainsi contribuer à l’objectif stratégique 74 de la stratégie Sénégal numérique 2025 : « Mettre en œuvre la transformation digitale du secteur de la santé », et au Plan Stratégique Santé Digitale 2018-2023 du Ministère de la Santé et de l’Action sociale.