samedi, août 13, 2022

Heifer International Sénégal soutient les porteurs de projets innovants pour l’Agriculture, l’élevage et la pêche

0 commentaire

AYUTE Africa Challenge – Senegal, un concours national initié par l’ONGI Heifer International Sénégal, va récompenser les jeunes génies de l’agri-tech porteurs de projets innovateurs pour l’Agriculture au Sénégal.

Malgré les énormes potentialités du secteur, les défis restent encore considérables. Depuis 2007, Heifer International Sénégal est en première ligne auprès des acteurs de l’Agriculture et du gouvernement, mettant en place de nombreuses initiatives pour renforcer la croissance autour des secteurs agriculture – élevage – pêche.

En 2021, le bureau régional de Heifer International pour l’Afrique a ordonné l’étude intitulée « l’avenir de l’agriculture africaine – une évaluation du rôle des jeunes et de la technologie », dont un des objectifs était de comprendre l’innovation technologique dans l’agriculture, son taux d’adoption, les obstacles à l’entrée, l’évolutivité et l’impact potentiel sur le développement de l’agriculture sur le continent.

L’étude a monté que « l’adoption des technologies agricoles est faible dans les pays étudiés : seuls 23 % des jeunes engagés dans l’agriculture utilisent une forme quelconque de technologie agricole »

Pour plus d’inclusion des jeunes et des femmes dans le développement de l’agri-tech, le Directeur National de Heifer International, monsieur Abdoul Karim Guèye, appelle la jeunesse à jouer son rôle important dans le développement de l’Agriculture en « libérant son esprit créatif » :

« L’Agriculture au Sénégal et en Afrique a besoin de la force et de l’esprit créatif des jeunes. Nous avons constaté leur potentiel énorme et avons lancé cette compétition AYUTE CHALLENGE SENEGAL pour permettre à ces génies de l’Agri-tech de lancer le renouveau de l’Agriculture au Sénégal »

Préparant l’organisation du concours national, Heifer Sénégal a effectué une campagne nationale d’information auprès des porteurs de projets issus des incubateurs universitaires établis à Thiès (ENSA), Ziguinchor (Université Assane Seck) et Saint-Louis (Université Gaston berger), pour permettre une grande participation des jeunes initiateurs de projets à la compétition.

Une récompense d’une valeur de 12.500.000 FCFA sera versée aux lauréats de la compétition.