jeudi, juillet 18, 2024

Labellisation des statups – le Bénin installe officiellement son comité technique

0 commentaire

Le Bénin vient de marquer une avancée significative pour le soutien et le développement des startups. Le mardi 25 juin, la Ministre du Numérique et de la Digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, a officiellement installé le comité technique de labellisation, concrétisant un projet initié depuis 2018.

L’adoption en mars 2023 du décret sur l’octroi du label startup aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME) est le fruit d’un long processus. Ce processus a débuté avec l’initiative du Bénin Startup Week, une série de visites de startups béninoises proposant des solutions innovantes dans l’écosystème numérique national. Ces visites ont permis de mieux connaître leurs solutions, produits et services, et de s’imprégner de leurs difficultés et réalités.

Lors de l’installation du comité, la Ministre a rappelé que la labellisation des startups est une vision portée par le Chef de l’État. Félicitant les membres du comité, elle les a exhortés à s’approprier les différents documents d’orientation et a exprimé son souhait de voir le lancement de l’appel à candidatures pour l’octroi du label startup dès septembre, pour la première cohorte de MPME.

Mission du comité technique de labellisation

Le comité, en tant qu’instance de concertation, a pour mission principale l’octroi du label startup. À ce titre, il est chargé de :

  • Recevoir et étudier les dossiers de candidatures des MPME
  • Publier périodiquement la liste des startups labellisées
  • Notifier les décisions issues de l’étude des dossiers
  • Prononcer les décisions de révocation de labels octroyés

Composition du comité technique de labellisation

Le comité est composé de sept membres nommés pour une durée de deux ans, renouvelables :

  • M. Djabirou Amadou, Directeur Adjoint de Cabinet et représentant du Ministère du Numérique et de la Digitalisation, Président du comité
  • M. Krishna Lokossou, Directeur Général de La Poste Bénin SA et représentant du ministère de l’Économie et des Finances
  • M. Honorat Satoguina, Directeur Général de l’ABeVRIT et représentant du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
  • M. Laurent Gangbès, Directeur Général de l’ADPME et représentant de l’Agence de Développement des Petites et Moyennes Entreprises (ADPME)
  • M. Régis Tadé, Directeur de l’Entrepreneuriat Innovant et représentant de Sèmè City
  • M. Jean-Marie Dehou, représentant du ministère de la Santé
  • M. Conrad Gbaguidi, Directeur Général de MGT Conseils et personnalité désignée par la Ministre du Numérique et de la Digitalisation

Un cadre réglementaire pour les startups

« L’adoption de ce décret permet d’offrir un cadre réglementaire propice à l’identification et à la labellisation des startups béninoises, pour accompagner leur croissance économique. Il vient notamment renforcer le dispositif mis en place par le Gouvernement pour créer un cadre favorable à l’entrepreneuriat, notamment avec la création d’un guichet unique de promotion des petites et moyennes entreprises, afin de leur offrir un mécanisme de financement adapté, » informe le ministère.

Avec cette initiative, le Bénin se positionne comme un acteur déterminé à favoriser l’innovation et la croissance des startups, consolidant ainsi son écosystème numérique et entrepreneurial.