L’utilisation des fréquences de télécommunication a nécessité des missions conjointes afin d’éviter à défaut, de réduire les brouillages préjudiciables, voire le partage des canaux entre les opérateurs de différent pays.

Selon  le directeur  de l’Autorité malienne de régulation des télécommunications/Tics et Postes ( ARMTP)  Siaka Boubacar COULIBALY “ l’accord entre opérateur doit permettre un respect des assignations pour éviter les interférences. Même si les difficultés sont constatées, les pays doivent se conformer aux exigences entre états.” 

Le free roaming entre Etat doit être mise en oeuvre dans les états pour permettre aux abonnés d’éviter les sur-facturations dues au roaming intentionnel/

Les administrations doivent mener des contrôles conjointes entre pays pour évaluer les applicabilités des accords signés par les états.

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet