Le mouvement de contestation ’’Y’en a marre” continue le combat contre les nouveaux tarifs illimix de “Orange”. Sur ce, une délégation dirigée par le coordonnateur de Y en a marre Aliou Sané a rencontré ce vendredi le Directeur général de la Sonatel et son équipe technique. Le mouvement veut que l’Etat redevienne majoritaire dans le capital de la société.

Sonatel vs Y’en a marre

“L’Etat du Sénégal par le biais de la Sonatel, doit reprendre sa souveraineté, au sein du Conseil d’administration de la Sonatel, surtout avec ce contexte de crise que nous traversons. Nous sommes dans une situation pandémique et Orange ne s’est pas gênée d’augmenter ses tarifs. Ce, notamment dans un contexte où le secteur privé national vit une situation catastrophique. C’est la raison fondamental pour nous de dire à l’Etat du Sénégal de reprendre ses forces et de reprendre sa place dans le conseil d’administration pour qu’on puisse reprendre notre souveraineté au niveau de Sonatel”, a déclaré Saliou Ndiaye, membre de la coordination de Y’en a marre, lors de son passage sur la Rfm.

Thierno Malick Ndiaye de senego

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet