Le fils du président et député à l’Assemblée nationale a réagi sur Twitter, jeudi soir, en dénonçant des « esprits malintentionnés ». Le Mali traverse une crise politique depuis le début du mois de juin. Un mouvement de contestation, le M5, rassemblant politiques, religieux et société civile, dénonce la mauvaise gestion et la mauvaise gouvernance du président Ibrahim Boubacar Keïta et de son clan.

« Ce déplacement à titre privé n’a pas coûté le moindre centime au contribuable », se défendait jeudi soir Karim Keïta sur Twitter. Depuis jeudi après-midi, tournent sur la Toile des images d’une fête à laquelle participait le fils du président avec des amis. À l’heure d’écrire ces lignes, ni la date ni le lieu de l’événement n’ont été confirmés.

Si certains défendent le président de la commission défense de l’Assemblée nationale, insistant sur le caractère privé de ces images, d’autres au contraire dénoncent la gabegie et rappellent le contexte sécuritaire au Mali, où les attaques contre l’armée et les populations civiles continuent.

« Ce n’est pas de l’acharnement, Karim Keïta occupe un poste stratégique en temps de guerre », peut-on notamment lire sur Twitter.

L’auteur de cette fuite est toujours inconnu. Mais il faut rappeler que depuis le début du mois de juin, le président IBK et sa famille sont les cibles de la contestation menée par le M5. Ce mouvement dénonce, entre autres, la corruption et la mauvaise gouvernance depuis l’élection de l’actuel chef de l’État.

Avec RFI

COMMENTAIRES

Je donne mon avis sur le sujet